Jacob Kolster, directeur de la région Afrique du Nord à la BAD, et Yassine Brahim, ministre tunisien du Développement, de l’Investissement et de la Coopération Internationale. © DR

La Banque africaine de développement a accordé un soutien financier de 377 millions d’euros sous forme de six accords de financements en prêts et en dons.

Dans un communiqué publié jeudi, la Banque africaine de développement indique avoir conclu six accords avec la Tunisie pour le financement de trois programmes relatifs au développement régional, aux infrastructures routières et aux études économiques.

Opportunités économiques Le premier accord signé le 19 novembre porte sur le Programme d’appui budgétaire au développement régional et à la création d’emplois de la Tunisie (PADRCE), qui « promeut l’amélioration de l’accès équitable aux opportunités économiques et aux services sociaux afin de réduire les inégalités sociales et régionales », décrit la BAD, qui lui a accordé un prêt de 183 millions d’euros.

Selon les estimations des autorités tunisiennes, le PADRCE contribuera également ramener le taux de chômage de 15 % en 2015 à 14 % en 2017, à accroître le taux d’emploi des diplômés de l’enseignement supérieur de 68,6 % en 2014 à 70 % en 2017. Le programme « cible 235 000 familles bénéficiaires potentielles de l’assistance sociale, 33 000 femmes bénéficiaires potentielles de micro-crédits et 58 000 diplômés annuels de l’enseignement supérieur », explique le communiqué de la BAD.

Trois des accords signés le 19 novembre ont formalisé la contribution de la BAD au Projet de modernisation des infrastructures routières (PMIR) de la Tunisie, pour lequel le conseil d’administration de l’institution panafricaine a approuvé fin octobre un prêt de 190 millions d’euros et un don de 1,5 million d’euros.

Les deux derniers accords formalisés la semaine dernière portent sur des dons, sous forme d’assistance technique, et visent à financer des études sur « l’élaboration du nouveau modèle économique pour le pays » et s’élèvent à 1,012 million d’euros chacun.

Opérations La Tunisie fait partie de trois plus importants bénéficiaires des financements de la BAD. Le portefeuille actif du Groupe de la Banque africaine de développement comprend quarante opérations en Tunisie dont dix-sept projets financés par des prêts de la BAD pour un total de 1,5 milliard d’euros dont 243,4 millions d’euros au titre du secteur privé.

LAISSER UNE RÉPONSE