Le bilan provisoire de l’attentat contre le bus de la garde présidentielle, perpétré vers 17 heures en plein cœur de Tunis, fait état de 14 morts et 11 blessés.

C’est la première fois depuis la fondation de la République tunisienne que la garde présidentielle est touchée par des actes d’une telle ampleur.

Nous apprenons par ailleurs que l’Ugtt décide d’annuler toutes les grèves et actions de contestation programmées.

LAISSER UNE RÉPONSE