Les séances plénières de l’ARP se suivent et se ressemblent pour les députés du Front populaire. «Pour tout ce qui est contre, contre tout ce qui est pour»et surtout cette posture qu’ils affectionnent, celle de défenseurs patentés des «damnés de la terre», comme s’ils avaient le monopole du coeur. La séance de ce lundi consacré entre autre à l’examen d’un projet de loi relatif à un prêt nous a permis d’apprécier les talents de tribun de Mongi Rahoui. Le Projet a été adopté, mais le député a été à la hauteur de sa réputation faisant assaut de démagogie, cantonnant ses adversaires dans le camp des « exploiteurs», en appelant au peuple pour empêcher cet «acte ignoble» qui va hypothéquer l’avenir des générations montantes. Finalement, on se dit que ces discours malgré leur inanité ont quelque chose de bon : ils cassent la routine de ces débats sans fin.

LAISSER UNE RÉPONSE