GAMMARTH – Les volets de la coopération entre la Tunisie et le Royaume d’Arabie saoudite et les efforts de lutte contre le terrorisme, ont été au centre de l’entretien qui a eu lieu mercredi soir à Gammarth entre le chef du gouvernement Habib Essid et le ministre saoudien des Affaires étrangères Adel El Joubir en visite de travail de deux jours en Tunisie.

A l’issue de l’entretien, Habib Essid a déclaré que la visite du ministre saoudien en Tunisie s’inscrit dans le cadre de la concrétisation de ce qui a été convenu entre les deux pays lors de la récente visite officielle du président de la République Béji Caid Essebsi au Royaume d’Arabie saoudite.

Tunis et Ryadh veilleront au cours de la visite du ministre saoudien des Affaires étrangères en Tunisie à « approfondir l’examen de plusieurs conventions précédentes et les possibilités de coopération entre les deux pays dans les domaines politique, économique, sécuritaire et militaire », a indiqué le chef du gouvernement.

Il a été convenu de renforcer davantage les relations tuniso-saoudiennes dans ces domaines, a-t-il affirmé.

Au sujet de la coopération entre les deux pays, le chef du gouvernement a fait valoir que la lutte contre le terrorisme a été parmi les questions évoquées lors de son entretien avec El Joubir et la délégation qui l’accompagne, faisant part d’une « concordance des vues entre les deux pays concernant la lutte antiterroriste ».

Il a indiqué avoir mis l’accent au cours de l’entretien sur le fait que « la lutte contre le terrorisme ne revêt pas seulement un aspect militaire et sécuritaire mais exige des programmes et des mesures concrètes consacrés aux volets idéologique, culturel et éducatif sur la base desquels devra être fondée toute stratégie de lutte antiterroriste». « Nous partageons les vues à ce sujet », a-t-il insisté.

L’entretien entre Habib Essid et Adel El Joubir s’est déroulé en présence notamment des ministres des Affaires étrangères, de la Défense nationale, de l’Intérieur, des Finances, du Développement et de la coopération internationale et de l’Investissement ainsi que des membres de la délégation saoudienne.

TAP

LAISSER UNE RÉPONSE