TUNIS – Le vice-président de l’Instance Vérité et Dignité (IVD), Zouheir Makhlouf, a affirmé avoir été, de nouveau, démis de ses fonctions au sein de l’Instance à l’issue de la réunion du conseil de discipline, tenue lundi.

Dans une déclaration, mardi, à l’Agence TAP, Zouheir Makhlouf a indiqué que cette décision a été approuvée par 7 membres de l’IVD seulement, alors que, selon lui, la loi exige l’approbation de 10 membres…

TAP

LAISSER UNE RÉPONSE