L’association « Shams », qui défend les droits des homosexuels tunisiens, a annoncé, que six étudiants ont été condamnés par le tribunal de Kairouan à trois ans de prison pour homosexualité.
Ils ont été reconnus coupables après avoir subi un test anal, précise l’association dans un communiqué rendu public hier.
L’un des suspects a même été condamné à 6 mois de prison de plus pour « outrage à la pudeur », pour des séquences vidéos trouvées sur son ordinateur.
L’association a ajouté que le tribunal a décidé une mesure de bannissement de 3 ans de la ville de Kairouan à l’encontre des six accusés, qui entrera en vigueur aussitôt qu’ils auront accompli leurs peines de prison.
Farah Mokrani

LAISSER UNE RÉPONSE