Mohamed El Moncer, Directeur Général Adjoint d’Attijai Bank, a accueilli au siège de la banque les organes de presse lors d’une rencontre à l’occasion du titre de meilleure banque en Tunisie, reçu pour la deuxième fois de suite par la filiale d’Attijai Wafa Bank, à son tour primée au Maroc.

Le prix coïncide avec le dixième anniversaire de la privatisation de l’ex-Banque du Sud, rappelle le dirigeant, au lendemain duquel la Banque a entamé l’apurement de ses actifs classés, avant de mettre le paquet sur son système d’information, puis l’extension de son réseau. Attijari Bank compte aujourd’hui 201 agences, contre 90 à la veille de la privatisation, et 206 points d’accès en tenant compte des box implantés dans les aéroports. Un rééquilibrage au niveau du territoire national en rupture avec la tradition de la Banque du Sud, auparavant centrée sur le sud du pays. La banque compte aujourd’hui 800 mille clients et plus d’un million de comptes, dans un marché estimé à 4,5 millions de clients.

Mohamed El MoncerMohamed El Moncer s’est félicité de l’organisation très horizontale d’Attijai Bank, selon ses termes, qui permet à l’information de circuler de façon très fluide, d’autant plus que le nouveau siège regroupe désormais toutes les structures (500 personnes).

Concernant les objectifs futurs, Attijari Bank ambitionne de devenir leader en matière de qualité de service à court terme. A ce titre, Mohamed El Moncer a évoqué 10 initiatives au niveau des agences visant à atteindre les standards mondiaux sur certains aspects, dont la réduction des taux d’attente, à titre d’exemple, et ce avec l’assistance d’un cabinet international dont El Moncer s’est gardé de citer le nom. La banque poursuivra par ailleurs ses efforts pour développer le multicanal (banque à distance), a ajouté le directeur

LAISSER UNE RÉPONSE