Malgré une année 2015 qui s’est refermée sur fond de scandale Volkswagen, jetant un discrédit sur l’ensemble de l’industrie automobile, les constructeurs auront à cœur de reconquérir un public de plus en plus défiant, notamment face aux enjeux environnementaux. Qui plus est, la COP 21 aura été, une fois de plus, l’occasion de tirer à boulet rouge sur la chose roulante. 2016 sera l’occasion de redoubler d’inventivité et d’ingéniosité pour proposer des modèles inédits, toujours plus vertueux, efficients, ultra connectés, sans oublier de soigner le style. Auto Moto passe en revue les 100 modèles qui feront 2016.

Citroën C3 : au salon de Genève, la troisième génération de cette citadine sera dévoilée en 5 portes, avant d’être commercialisée au printemps.

Citroën Aircross : déjà vu sous les traits du concept-car éponyme, ce SUV compact concurrent du Renault Kadjar pourrait être dévoilé en toute fin d’année.

Citroën E-Méhari : clône « chevronisé » de la Bolloré Bluesummer, cette voiture de plage 100% électrique débarquera dans les showrooms au printemps.

Dacia Sandéro restylée : la berline low-cost pourrait s’inspirer de la version badgée Renault, vendue en Amérique du sud, pour rafraîchir son minois à l’automne.

Dacia Logan restylée : même punition que pour sa petite sœur Sandéro, la berline à coffre évoluera à l’automne, de même que sa version break MCV.

DS 3 restylée : mars prochain verra l’avènement de la DS 3 « enfin » restylée, s’affranchissant définitivement des chevrons Citroën, au profit des DS Wings. Elle devra tenir jusqu’à son remplacement en 2018.

DS 4S : faute de vraie nouveauté en Europe, on se console par procuration en apprenant que le label premium de PSA lancera cette DS 4S en Chine. Dommage, son style inspiré aurait eu sa place dans nos contrées.

Peugeot 2008 restylée : le crossover citadin du lion subira une petite cure de jouvence en adoptant la calandre des derniers modèles du constructeur. Révélation en mars à Genève.

Peugeot 3008 : la nouveauté la plus attendue de l’année foulera le stand Peugeot du salon de Genève, en mars. Cette seconde génération affirmera un peu plus son style de baroudeur, en reprenant les codes du concept-car Quartz.

Renault Twingo GT : le losange profitera de la mise au point, par Mercedes, de la cousine Smart Brabus, partageant sa plate-forme avec la Twingo. Il fera bénéficier à sa puce d’une version GT, dépassant les 100 ch.

Renault Clio restylée : la citadine la plus vendue en France calera son style sur les derniers canons de la marque, s’inspirant par exemple de certains détails de la nouvelle Mégane. Une évolution toute en douceur attendue au salon suisse, en mars.

Renault Grand Captur : Rien n’est moins sûr quant à sa commercialisation en France, mais Renault concocte bel et bien une carrosserie allongée de son SUV star. Il sera peut-être réservé aux pays émergeants.

Renault Mégane Estate : Si l’on sait déjà que les carrosseries 3 portes et coupé-cabriolet de la Mégane ne seront pas reconduites sur la nouvelle génération, un break sera complètera la gamme au printemps.

Renault Scénic 4 : l’autre grande nouveauté de 2016, avec le Peugeot 3008, fera sa révolution en étrennant sa quatrième génération. Exit le look de père de famille tranquille, le Scénic 4 se fera plus agressif pour reconquérir les clients acquis à la cause des SUV. Il sera commercialisé en juin.

Renault Grand Scénic : La version 7 places du monospace compact pourrait être dévoilé en mars à Genève, en même temps que son petit frère. Il adoptera un style plus sage, et des sièges arrière indépendants.

Renault Koléos : Boudé actuellement par le public, la seconde génération misera sur sa filiation avec le Kadjar pour émouvoir les foules. Plus long, il embarquera 7 places, mais n’est pas attendu avant fin 2016.

Renault Talisman GT : à défaut de vrai sportive se donnant les moyens de concurrencer les berlines allemandes musclées, Renault-Sport retravaillera le look et les trains roulants de la Talisman pour soigner son image.

Renault Alaskan : basé sur le pick-up Nissan Navara, le premier grand pick-up de l’ex-régie pourrait débouler en France, même s’il vise en priorité les pays émergeants.

Alfa Roméo Giulia : après avoir touché le fond, le trèfle italien lancera enfin son modèle de reconquête. Il fera suite à une longue période de mise au point, puisque cette berline de la taille d’une BMW Série 3 a été présentée en juillet 2015. Qui a parlé d’arlésienne ?

Alfa Giulia SUV : second volet de la nouvelle stratégie d’Alfa, le premier SUV de son histoire espère ratisser large, notamment sur le marché américain. Sa présentation pourrait intervenir toute fin 2016.

Aston Martin DB 11 : la remplaçante de la DB9 ne s’appellera pas DB10, puisque James Bond s’est réservé l’exclusivité du patronyme le temps du long-métrage Spectre. Cet honneur reviendra à la DB11, révélée au premier semestre.

Audi A3 restylée : en juin, la compacte aux anneaux s’inspirera du faciès de la récente A4 pour poursuivre sa carrière.

Audi A4 Allroad : le break Avant enfilera les bottes pour débouler sur les chemins boueux au printemps. A l’occasion, sa garde au sol sera surélevée.

Audi S4 : déjà présentée, sa commercialisation devrait intervenir tout début 2016, en berline comme en break.

Audi A5 Coupé : la déclinaison coupé de la berline A4 sera révélée à Genève en mars. On peut également parier sur la présence du cabriolet, fidèle à la capote en toile.

Audi A5 Sportback : cette berline basse laissera le champ libre aux coupé et cabriolet pour être dévoilée au second semestre.

Audi TT RS : évolution naturelle de la gamme TT, la démoniaque RS enflammera les circuits au premier semestre.

Audi R8 Spyder : la plus radicale des Audi permettra de goûter au V10 cheveux au vent, mais pas avant la rentrée 2016.

Audi Q2 : la déclinaison SUV de la petite A1 adoptera finalement l’appellation Q2, jusqu’ici propriété d’Alfa Roméo. Il devrait être révélé au printemps.

Audi Q5 : peu après le Q2, Audi renouvellera son SUV star, construit en Europe comme en Chine.

Bentley Bentayga Coupé GT Speed : c’est probablement sous la forme d’un concept-car que cette version exclusive du Bentayga pourrait voir le jour en mars, à Genève. Il repoussera un peu plus les limites de sportivité atteintes par un SUV.

Bentley Grand Convertible : cette Mulsanne décapotable, aperçue sous les traits d’un show-car en 2014, donnera enfin naissance à un modèle de série fin 2016.

BMW Série 2 Sedan : prenez une BMW Série 1 et greffez lui une malle arrière, vous obtiendrez cette inédite Série 2 Sedan, lorgnant avant tout vers le marché américain.

BMW Série 5 : en berline comme en break, elle reprendra bon nombre de technologies introduites dernièrement sur la Série 7. Révélation en Octobre à Paris.

BMW X2 : dérivé du X1, il adoptera un pavillon plus bas et fuyant à l’arrière du véhicule. Un futur concurrent du Mercedes GLC Coupé.

Bugatti Chiron : la supercar remplacera la Veyron au printemps, repoussant les limites de la physique dans tous les domaines. Elle pourrait flirter avec les 450 km/h.

Cadillac XT5 : pas encore validé pour l’Europe, il pourrait venir chasser sur les terres de l’Audi Q5.

Chevrolet Camaro Convertible : la seule représentante de la marque américaine sur nos terres décapsulera son toit en troisième trimestre.

Ferrari 488 Spider : déjà présentée, sa commercialisation débutera au premier semestre.

Ferrari FF restylée : lancée en 2011, cette stricte deux places profitera d’un lifting à l’occasion du salon de Genève.

Ferrari F12tdf : début 2016, les premiers clients prendront livraison de cette série très limitée.

Fiat 500 X Abarth : pour contrer le Juke Nismo RS, le 500 X passera entre les mains du sorcier Abarth mi-2016.

Fiat 124 Spider Abarth : dévoilée à Los Angeles fin 2016 dans sa version classique, la version Abarth devrait arriver fin 2016.

Fiat Tipo 5 portes : Fiat reviendra bientôt aux affaires sur le segment des compactes avec cette Tipo, remplaçante de la Bravo.

Ford Ka : pour remplacer l’actuelle 3 portes, l’ovale bleu piochera dans sa gamme exotique avec ce modèle 5 portes, déjà commercialisé en Amérique du sud.

Ford Fiesta : c’est un tout nouveau modèle qui devrait être révélé au salon de Paris à la rentrée, avec une version RS à la clé.

Ford Kuga restylé : aperçu sous les traits du cousin Escape au salon de Los Angeles 2015, la version européenne bénéficiera de ce lifting début 2016.

Ford Mondéo restylée : peu après sa révélation à Détroit en janvier, sous l’appellation Fusion, la Mondéo passera également par la case lifting.

Ford GT : fin 2016, la prometteuse supercar de Ford sera enfin disponible en concession, aux alentours de 200 000 €.

Honda NSX : attendue depuis longtemps, ce n’est qu’à la rentrée que l’on pourra espérer se glisser derrière le volant de cette Honda de 550 ch.

Genesis EQ 900 : le nouveau porte drapeau de la firme coréenne s’affranchit du logo Hyundai, pour devenir une marque à part entière, tel Lexus.

Infiniti QX30 : sur une base de Mercedes GLA, cette Q30 surélevée arrivera à l’été.

Infiniti Q60 Coupé : révélée à Détroit en début d’année, ce splendide coupé, rival de la BMW Série 4, n’est pas attendu en France avant la rentrée.

Jaguar XE Sportbrake : rien n’est moins sûr, mais on compte sur Jaguar pour dévoiler une version break de la XE, courant 2016, pour espérer rivaliser avec les gammes allemandes.

Jaguar XF SVR : le nouveau label sportif du groupe Jaguar-LandRover développera pas moins de 550ch pour titiller la BMW M5.

Jaguar XF Sportbrake : récemment introduite en carrosserie 5 portes, c’est tout naturellement qu’un break devrait être révélé dans le courant de l’année.

Jaguar F-Pace : le premier SUV de la marque anglaise, rival du BMW X3, sera livrable au mois d’avril en France.

Jeep Renegade SRT : tout comme son cousin 500 X Abarth, le SUV urbain américain goutera à la sportivité courant 2016.

Kia Niro : très attendu, il sera le premier SUV urbain à adopter une motorisation hybride. Une des grandes curiosités de ce début 2016, ne serait-ce que par son prix de vente.

Kia Optima SW : récemment renouvelée en configuration berline, cette seconde génération sera aussi vendue en break.

Lamborghini Huracan Spyder : si on l’a vu au salon de Los Angeles fin 2015, elle ne sera pas commercialisée avant le printemps.

Land Rover Discovery : le vrai Disco renaîtra de ses cendres sous les traits de l’actuel Discovery Sport, mais rallongé.

Range Rover Evoque Convertible : produit en très petite série, ce futur collector enlèvera le haut au printemps.

Lexus LS : Fin 2016, l’iconique limousine japonaise sera renouvelée dans son intégralité.

Maserati Levante : le premier SUV de Maserati sera révélé à Détroit en janvier. Le trident italien compte sur lui pour relever la tête.

Mazda MX-5 Coupé : toute fin 2016, la gamme MX-5 devrait s’enrichir d’une inédite carrosserie coupé, dont pourrait également bénéficier son clone Fiat 124 Spider.

Mazda CX-4 : Ovni parmi les SUV, ce crossover au look sportif fera son apparition au second semestre.

McLaren 675 LT Spider : récemment dévoilée, elle devrait rapidement rallier les showrooms français début 2016.

Mercedes GLA restylé : à peine perceptible, le restylage de cette Classe A surélevée interviendra au printemps.

Mercedes Classe C Cabriolet : après le récent coupé, viendra le tour du cabriolet pour étoffer la gamme C de l’étoile.

Mercedes Classe E : Mercedes lèvera voile sur le chouchou des taxis mi-janvier, en berline comme en break, avec un style et une planche de bord très inspirés de la Classe S.

Mercedes Classe S restylée : on ne chôme pas chez Mercedes puisque le facelift de cette limousine est déjà attendu pour le courant de l’année. Mais rien de révolutionnaire côté design.

Mercedes GLC Coupé : le récent GLC à la silhouette de break surélevé bénéficiera d’une carrosserie inspirée du BMW X4, pour renforcer son attractivité sportive. Révélation à Genève en mars.

Mercedes SLC : ce, soit disant, nouveau modèle sera en fait un roadster SLK relifté, mais surtout renommé, pour coller à la nouvelle typologie d’appellations de la marque. On le verra en suisse, au mois de mars.

Mercedes SL : le mytique cabriolet SL adopte le faciès de la redoutable AMG-GT pour retrouver une seconde jeunesse. Il a été présenté à Los Angeles fin 2015.

Mini Cabrio : elle a fait sensation au dernier salon de Tokyo, sans pour autant faire preuve d’une grande originalité. On l’attend en mars en concession.

Mini Coutryman : le SUV Mini, pas si mini que ça, sera renouvelé au quatrième trimestre, en capitalisant sur les acquis de la version actuelle.

Mitsubishi Space Star : le restylage de cette citadine lui permettra peut-être de relancer sa carrière, plus que discrète.

Mitsubishi ASX restylé : en fin de vie, l’ASX pourrait bénéficier du restylage de la version américaine, récemment dévoilée. L’avenir nous dira si Mitsubishi donne son feu vert, pour lui permettre de terminer sa carrière dignement.

Nissan Sway : cette citadine pourrait remplacer avantageusement la Micra, avec des prestations et un gabarit proches d’une Clio. Elle devrait être révélée à Paris, avant d’être produite en France, à l’usine Renault de Flins.

Opel Mokka : il sera temps pour le SUV Mokka d’être restylé en mars 2016, pour conforter son rang de best-seller chez Opel.

Porsche Panamera : la limousine sportive sera entièrement renouvelée à l’été 2016. Elle en profitera pour affiner sa silhouette.

Rolls-Royce Dawn : cette Wraith décapotable intégrera la gamme anglaise au premier trimestre 2016.

Seat Leon restylée : en mars 2016, la compacte espagnole subira un léger rafraichissment, pour continuer à séduire les foules.

Seat Aran : ce SUV compact, reposant sur la base de la future Ibiza, sera dévoilé en grande pompe au salon de Genève.

Skoda Snowman : À l’automne, le constructeur tchèque révélera un SUV 7 places, sur base Volkswagen Tiguan.

Smart Fortwo cabriolet : c’est au printemps que la petite puce pourra goûter aux joies de la conduite cheveux au vent.

Subaru Impreza : la compacte reviendra dans le courant de l’année sous une toute nouvelle robe.

Subaru Viziv : le grand retour de Subaru sur le créneau des SUV s’opèrera dans le courant de l’année. Quid de sa commercialisation en France ?

Suzuki Ignis : ce mini SUV, dévoilé à Tokyo fin 2015, sera une vraie bouffée d’oxygène dans la gamme Suzuki lors de sa mise en vente fin 2016.

Suzuki Baleno : moins inspirée que l’Ignis, côté style, elle débarquera au printemps pour rivaliser avec la Renault Clio, sans espérer battre des records de vente.

Tesla Model III : dévoilée sous la forme d’un concept au printemps 2016, sa concrétisation en série est prévue pour 2017. Elle abaissera considérablement le ticket d’entrée de la marque californienne.

Tesla Model X : le SUV aux portières Falcon-wings a débuté sa commercialisation aux USA. Il est attendu au printemps en Europe.

Toyota CH-R : SUV urbain révélé sous les traits de plusieurs showcars ces derniers mois, il tentera de bousculer le Renault Captur à l’automne.

Toyota GT 86 restylée : le facelift du très attachant coupé japonais lui permettra de coller aux derniers canons de style de la marque.

Volkswagen Golf 8 : ce gros replatrage interviendra en fin d’année. Elle sera pourtant considérée comme un tout nouveau modèle, et non un restylage.

Volkswagen Tiguan 7 places : après la commercialisation de la version courte en avril, ce Tiguan rallongé devrait être présenté dans le courant de l’année.

Volkswagen Tiguan Coupé : la marque allemande espère faire une entrée remarquée sur ce créneau, déjà investi par le BMX X4. Une manière de dérider l’image du SUV familial qui se cache dans ses entrailles.

Volvo S90 : la firme suédoise fait un retour fracassant sur le marché des grandes berlines, avec cette S90 au design très réussi. Elle sera vendue à partir du printemps et épaulée par un break à l’été.

Source : Auto-Moto

LAISSER UNE RÉPONSE