Le ministre du transport a annoncé vendredi que l’aéroport de Tunis-Carthage sera désormais fermé aux avions libyens, celui de Tunis-Carthage, « pour des raisons d’ordre. En revanche, ces avions seront autorisés à atterrir à l’aéroport de Thyna à Sfax.
Cette décision fait suite à l’attentat terroriste du 24 novembre contre un bus de la garde présidentielle. La Tunisie a dû prendre une batterie de mesures, notamment l’instauration de l’état d’urgence et la fermeture pendant quinze jours des frontières terrestres avec la Libye devenue un véritable sanctuaire pour les terroristes tunisiens qui s’y entraînent, y prennent leurs instructions avant de revenir dans notre pays pour y perpétrer des attentats.

LAISSER UNE RÉPONSE