Un groupe d’experts du Conseil international des Aéroports (ACI World) effectue, à la demande de l’Office de l’Aviation civile et des Aéroports (OACA), un audit de la sécurité à l’Aéroport international de Tunis Carthage, dans le cadre du programme international d’audit « Apex Safety Review ».
L’opération d’audit, entamé lundi se poursuivra jusqu’au 22 janvier 2016.

Elle porte sur les infrastructures, les systèmes de sécurité, les systèmes de lutte contre les incendies et les pistes de l’aéroport.

L’audit a pour objectif d’évaluer les réalisations accomplies en matière de sécurité aéroportuaire dans l’aéroport et de pallier les éventuelles défaillances, a affirmé Khaled Chelli, directeur général de l’OACA lors d’une conférence de presse.

L’OACA œuvre à placer l’aéroport tunisien parmi les premiers aéroports en Méditerranée et en Afrique en matière de services, de sécurité et des équipements, a-t- il ajouté à l’agence TAP.

Une enveloppe de 2 millions de dinars a été allouée par l’office au titre de 2016 pour la formation, a-t-il indiqué, faisant état du retour à la formule de formation continue du personnel de l’aéroport. « Nous voulons que la Tunisie soit capable d’exporter ses compétences dans le domaine de l’aviation civile et des aéroports », a-t-il encore dit.

L »audit sera effectué en toute transparence et conformément aux normes internationales, a précisé le chef du groupe des auditeurs de ACI World, Danny Boutin.

D’après lui, le Conseil international des aéroports est prédisposé à une coopération renforcée avec l’OACA et a besoin des compétences tunisiennes pour consolider ses équipes.

Le programme « APEX Safety Review », du Conseil international des aéroports a pour principal objectif d’évaluer les infrastructures, les équipements aéroportuaires et les mesures de sécurité appliquées par l’Organisation internationale de l’aviation civile (AIAC).

LAISSER UNE RÉPONSE