Les travaux d’assainissement de la zone rurale de “Kantart Binzart” dans la délégation de Kalpâat Landlous au gouvernorat de l’Ariana, ont démarré vendredi.
Le projet, dont le coût s’élève à 7 millions de dinars et qui bénéficiera à 4000 habitants, comporte, entre autres travaux, l’installation de 10 km de canaux d’assainissement, la construction d’une station de pompage d’une capacité de 50 litres à la seconde et le raccordement d’environ 900 logements au réseau national d’assainissement, selon le PDG de l’Office National de l’Assainissement (ONAS), Habib Omrane.

Dans une première étape, le projet prévoit l’installation d’une station d’assainissement mobile d’une capacité de 200m3 par jour. La station sera opérationnelle en novembre 2016.
La deuxième étape consistera en la réalisation, en 2017, d’une station d’assainissement permanente d’une capacité de 500m3 par jour, moyennant un investissement de l’ordre de 4 millions de dinars, d’après le PDG de l’ONAS.

Le ministre de l’Environnement, Néjib Dérouiche, qui assistait au démarrage des travaux a indiqué que le projet a été retardé à cause des problèmes d’ordre foncier et de la complexité des procédures administratives.
Pour mémoire, l’ONAS est intervenu, d’après ses responsables, d’une manière continue et périodique, en 2015, dans cette zone de “Kantart Binzart” pour atténuer les impacts de la pollution causée par les rejets des eaux usées dans les rues. Ses interventions consistaient en des actions de curage, de drainage et de nettoyage des zones les plus polluées.

TAP

LAISSER UNE RÉPONSE