Le 46ème Forum économique Mondial s’est ouvert, mercredi, à la ville de Davos (Suisse).
L’activiste tunisienne des droits de l’homme et fondatrice de l’Association « Al Bawsala », Amira Yahiaoui, sera la plus jeune co-présidente du Forum, aux côtés de cinq personnalités mondiales.

Près de 2500 personnalités et dirigeants politiques du monde entier, des chefs d’entreprises multinationales et des représentants de la société civile prennent part à cette édition qui se poursuivra jusqu’au 23 janvier 2016.

La Tunisienne, qui est également l’invitée d’honneur de cette édition, exposera son expérience et les actions de la société civile en Tunisie aux côtés de Mary Barra, directrice exécutive de General Motors, Sharan Burrow, secrétaire générale de la Confédération syndicale Internationale (CSI), Satya Nadella, directeur exécutif de Microsoft, Hiroaki Nakaneshi, président et directeur exécutif de Hitachi et Tidjane Thiamm, directeur exécutif du Credit Suisse.

Fondatrice et présidente de Bawsala, yahiaoui va évoquer, lors de ce forum, l’impact de la quatrième révolution industrielle sur la société civile, l’expérience de la reconstruction d’une société civile stable et la confiance entre le public et ses dirigeants.

Amira Yahiaoui a reçu, en 2014, le prix de la Fondation Chirac pour la prévention des conflits.

Ce forum placé, cette année, sous le thème « la quatrième révolution industrielle » verra la participation des présidents de l’Argentine, de la Colombie, de l’Allemagne, du Mexique, du Nigeria, de la Norvège et de l’Afrique du Suède, et des chefs de gouvernements de Tunisie, France, Grèce, Irak, Hollande, Libye, Liban, Japon, Belgique et Turquie.

Cette rencontre annuelle, réunit aussi les chefs d’entreprises multinationales, les représentants des organisations internationales et interrégionales et du secteur privé.

Le forum économique mondial de Davos vise à instaurer un dialogue politique, économique et académique pour examiner les moyens susceptibles de relever les défis qui se présentent aux économies des pays, à renforcer leurs capacités à traiter les questions d’ordre économique et à encourager les politiques, les recherches et les expériences réussies de la société civile.

Le Forum de Davos joue un rôle technique à travers l’appui des capacités des pays du monde sur les questions économiques, l’encouragement des politiques de recherches et les guides scientifiques, économiques, sociaux et environnementaux Fondé en 1971 à Genève par l’économiste allemand « Claus Schwab », le forum de Davos est une organisation mondiale indépendante et non lucrative.

Il publie, chaque année, plusieurs rapports économiques, dont le rapport sur la compétitivité économique mondiale.

LAISSER UNE RÉPONSE