Les hommes d’affaires bahreïnis exigent des « garanties suffisantes » pour investir en Tunisie

MANAMA – Les hommes d’affaires bahreïnis veulent bien investir en Tunisie, mais exigent des « garanties suffisantes » de réussite pour lancer leurs projets, a déclaré le président de la Chambre d’industrie et du Commerce bahreïnie, Khaled Abderrahmen Al Moyed.

Au terme d’une rencontre vendredi avec le président de la République, Béji Caied Essebsi, Al Moyed a déclaré à la presse que les hommes d’affaires bahreïnis ont demandé des précisions sur les efforts consentis par la Tunisie en matière d’incitation des investisseurs étrangers.

Il a appelé le gouvernement tunisien à « donner plus de détails » sur les garanties offertes au investisseurs bahreïnis, faisant remarquer que le président de la République, Béji Caïed Essebsi a promis d’aplanir les difficultés qui entravent l’investissement des hommes d’affaires bahreïnis en Tunisie.

Une délégation d’hommes d’affaires bahreïnis est attendue prochainement en Tunisie afin de prendre connaissance des incitations et garanties offertes par le gouvernement tunisien aux investisseurs étrangers, a annoncé le responsable bahreïni.

Rappelant l’appel lancé par le président de la république aux investisseurs pour lancer des affaires en Tunisie, l’homme d’affaires bahreïni Farouk Moeyed a souligné, de son côté, la nécessité « pour tout capital d’un retour sur investissement » et l’impératif de mettre en place en Tunisie d’un code d’investissement encourageant les hommes d’affaires du golfe.

« Nous avons présenté également des propositions au chef de l’Etat pour encourager les familles du golfe à choisir la Tunisie comme destination touristique », a-t-il ajouté.

LAISSER UNE RÉPONSE