« Le consensus entre Nidaa Tounes et Ennahdha ne signifie point une fusion totale ou l’abandon des constantes et principes identifiant chaque parti », a affirmé, jeudi, le président de la République, Béji Caïd Essebsi.

« Chacun des deux partis vole de ses propres ailes, mais lorsqu’il s’agit de l’intérêt supérieur de la patrie, ils sont appelés à voler dans la même direction », a-t-il lancé lors de la cérémonie organisée au palais de Carthage, à l’occasion du 5e anniversaire de la Révolution tunisienne.

La cohabitation entre les deux Mouvements est le fruit d’un consensus qui vise à resserrer les rangs pour affronter ensemble les dangers et unifier les positions sur les principales questions qui engagent le pays, a-t-il ajouté.

LAISSER UNE RÉPONSE