Dans un poste publié vendredi 15 janvier 2016 sur sa page Facebook, l’ancien ministre des Finances au sein du gouvernement de la troïka, Elyes Fakhfakh, a coupé court aux rumeurs et démenti les informations rapportées par certains médias selon lesquelles il aurait été interrogé récemment par le juge d’instruction du pôle judiciaire et financier, dans une affaire relative à la cession d’un bien confisqué de la famille du président déchu Ben Ali.

Elyes Fakhfakh a indiqué qu’il n’é reçu aucune invitation de la part de la justice et que ces informations sont infondées. Il a, également, appelé les médias à s’assurer de la véracité des informations avant de les rendre publiques.

Notons que selon les informations qui circulent actuellement sur la toile, l’ancien ministre aurait vendu, fin 2012, un bien confisqué (une ville située à El Menzeh 9) contre un milliard et 200 mille dinars. La justice estime que la valeur réelle de ce bien est supérieure à ce montant.

M.Kh

LAISSER UNE RÉPONSE