Gulfsands Petroleum a annoncé, lundi 4 janvier 2016 sur son site, la prolongation jusqu’au 12 juillet 2017 de son permis de Chorbane de 1.940 km2 dans le gouvernorat de Mahdia, après l’aval du ministère tunisien de l’Industrie, de l’Energie et des Mines. Une prolongation attendue puisque le Comité Consultatif des Hydrocarbures avait donné son avis favorable en août 2015.

Le nouvel accord prévoit une obligation de travail sur un minimum de 200 km d’étude sismique 2D et le forage d’un puits d’exploration. Le champ de Chorbane présente des réserves récupérables allant jusqu’à 44,2 millions de barils selon Gulfsands Petroleum, dont le président, Alastair Beardsall, s’est félicité de l’accord qui selon lui confortera l’intérêt des partenaires potentiels pour cette exploitation

LAISSER UNE RÉPONSE