Affaire Sheraton Gate : Rafik Abdessalem perd de nouveau en justice contre Olfa Riahi

La Cour de cassation a rejeté ce jeudi 12 février 2015 le pourvoi de l’ancien ministre des Affaires étrangères, Rafik Abdessalem, dans l’affaire Sheraton Gate, annonce Olfa Riahi sur sa page officielle Facebook. Ainsi, M. Abdessalem « ne pourra désormais plus se défiler » et « devra répondre de ses actes devant le juge d’instruction du pôle judiciaire financier », a-t-elle écrit. Et d’ajouter que cette sentence constitue une « grande victoire » pour la justice en Tunisie.

On rappelle, par ailleurs, que le gendre de Rached Ghannouchi avait été inculpé par le parquet en décembre 2013 pour « l’usage par un fonctionnaire public de sa qualité pour se procurer lui-même ou procurer à autrui un avantage injustifié portant préjudice à l’administration » et pour « utilisation illicite des deniers publics ».
E.Z.

LAISSER UNE RÉPONSE