Feriel Berraies Guigny lauréate du Prix de l’Action Féminine 2015 de l’UFA

Ancienne diplomate tunisienne, chercheur en sciences sociales et journaliste, Fériel Berraies Guigny est engagée depuis des années dans la lutte pour le droit des femmes et de l’enfance en Afrique en même temps que dans des combats pour le panafricanisme et le rapprochement entre les deux Afrique. En France, elle lutte également en vue de déstigmatiser l’image de la femme arabe et musulmane et celle de l’Islam mis à mal depuis les attentats terroristes. Humaniste laïque, fille d’un Ambassadeur de Bourguiba et ancienne diplomate ayant quitté sa patrie fuyant l’ancien régime, elle entend porter le souffle de la nouvelle Tunisie et de l’Afrique à l’international.

Fériel Berraies Guigny - 06
Feriel Berraies Guigny lauréate du Prix de l’Action Féminine 2015 de l’UFA

Fériel Berraies Guigny - 01Elle fut la conceptrice et la directrice du panafricain féminin international NEW AFRICA WOMAN ( poste quitté en 2012) et a continué ses combats en lançant durant la révolution du jasmin, United Fashion For Peace. Elle est la Présidente de l’Association UFFP, plateforme de mode éthique, webzine et caravane de la mode pour la paix. On la connaît donc bien, pour son engagement sans failles, sa volonté de faire bouger les lignes pour les femmes et les enfants de sa région.
Mais elle est également une ardente défenderesse des minorités en Europe.
Elle vient de publier deux essais poignants (aout 2015) aux éditions l’Harmattan sur les traumas et l’embrigadement des enfants dans les conflits armés, le résultat de sept années de recherche doctorale. Un projet qui a grandi en elle, car elle avait été stagiaire vers les années 90 dans les Tribunaux Pénaux Internationaux pour l’Ex Yougoslavie et le Rwanda aux Pays Bas. Une expérience qui l’a profondément marqué et qui avait déjà présagé de sa fibre humaniste.
Les enfants dans la guerre, reste une thématique poignante qui rappelle que ce fléau reste endémique dans notre région.

Avec la montée du Djihadisme et l’envoi de beaucoup de jeunes dans ses filières, l’Afrique Subsaharienne, l’Asie ou l’Amérique Latine ne sont plus les seuls Continents concernés, puisque le Monde arabe, recrute également des enfants pour en faire des combattants ou des bombes humaines. Ses essais sont donc d’une cruelle actualité.

Ses multiples casquettes, fériel n’hésite pas à les utiliser pour porter la parole de l’unité, de la tolérance et du mieux vivre ensemble.

Elle vient de recevoir le prestigieux prix de l’Union des Femmes Africaines ( African Women’s League) celui de l’Action Féminine 2015 pour son action globale en faveur des femmes et des enfants. Prix qui a été remis par son Excellence Tahar Cherif, Ambassadeur de Tunisie à Bruxelles. La consécration d’un parcours, d’une trajectoire, celle d’une passionnée, une jeune femme qui ne se soumet jamais et qui rêve d’un nouveau monde, d’une planète éthique et engagée en mode humanité !

Fériel en plus d’une formation en sophrologie, a déjà un autre projet de manuscrit
Bonne Chance fériel !

LAISSER UNE RÉPONSE