la banque centrale de tunisie étudie l’assouplissement de la réglementation des changes

Chedly Ayari, Gouverneur de la Banque Centrale de Tunisie, a présidé le jeudi 4 février 2016 au siège de la Banque, la première réunion périodique au titre de l’année 2016, avec les premiers responsables des institutions bancaires de la place, une réunion consacrée à la discussion d’un ensemble de mesures visant à assouplir la réglementation des changes et à introduire de nouveaux mécanismes au niveau du marché des changes.

Ouvrant la séance, le Gouverneur a souligné que les mesures proposées s’inscrivent dans le prolongement de la dynamique des réformes touchant le secteur bancaire amorcées par la Banque Centrale, dont notamment le projet de refonte de la loi régissant la Banque Centrale, le projet de la loi bancaire, outre la réflexion entamée conjointement avec l’Association Professionnelle Tunisienne des Banques et des Etablissements Financiers au sujet de la tarification des conditions bancaires et du financement de l’entreprise.

L’assouplissement de la règlementation des changes s’inscrit dans le cadre du processus irréversible de libéralisation progressive des relations financières de la Tunisie avec l’extérieur entamée depuis plusieurs années, selon Chedly Ayari. Cet assouplissement se traduira par un allégement considérable des procédures de transfert, notamment celles liées aux activités productives des opérateurs économiques, qu’ils soient résidents ou non-résidents.

Les mesures touchant le marché des changes viennent consolider les réformes lancées depuis 2011 dans l’objectif de poursuivre le développement de ce marché et de sa capacité à fournir et à gérer les flux en devises selon des taux de change traduisant davantage l’offre et la demande, ajoute le gouverneur.

D’après communiqué

LAISSER UNE RÉPONSE