La Tunisie a terminé la clôture à sa frontière avec la Libye

La Tunisie a achevé la construction d’une barrière de 200 kilomètres le long de sa frontière avec la Libye, destinée à empêcher l’entrée d’islamistes sur son territoire, et installera sous peu des systèmes de surveillance électronique, a annoncé samedi le ministre de la Défense Farhat Hachani.

La Tunisie a achevé la construction d’une barrière de 200 kilomètres le long de sa frontière avec la Libye, destinée à empêcher l’entrée d’islamistes sur son territoire, et installera sous peu des systèmes de surveillance électronique, a annoncé samedi le ministre de la Défense Farhat Hachani.

Selon les autorités tunisiennes, les islamistes, qui ont mené deux attentats meurtriers l’an dernier en Tunisie, contre le musée du Bardo à Tunis et contre un hôtel à Sousse, s’étaient entraînés dans des camps en Libye.

Des formateurs militaires américains et européens vont former les forces armées tunisiennes à l’amélioration de la surveillance électronique avec des caméras et des radars, a déclaré le ministre à la presse lors d’une visite organisée à la frontière.

Plus de 3.000 Tunisiens ont quitté leur pays pour aller combattre aux côtés de Daech et d’autres groupes djihadistes en Syrie et en Irak. Selon le ministre de a Défense, beaucoup sont maintenant rentrés en Afrique du Nord pour rejoindre Daech en Libye. Daech y contrôle notamment la ville de Syrte, sur la côte méditerranéenne.

LAISSER UNE RÉPONSE