La Tunisie perd 4 points de croissance par an, à cause de l’absence de gouvernance

« La non-gouvernance coûte à la Tunisie 4 points de croissance, par an, deux points à cause de la corruption et deux points à cause de l’absence de gouvernance efficace, a affirmé, mercredi, le directeur général de la gouvernance à la Présidence du Gouvernement, Tarek El Bahri.

Il a précisé, lors d’une journée d’information sur le référentiel national de gouvernance organisée à Tunis, que ce référentiel, élaboré par l’Institut national de la normalisation et de la propreté industrielle(INNORPI), est considéré comme une stratégie ayant pour objectif d’ancrer les principes de gouvernance, de la lutte contre la corruption et de la responsabilité sociétale dans différents domaines.

ELle vise également à garantir la transparence des marchés publics, qui représentent 18% du PIB.

Tous les services publics vont adopter ce référentiel qui vise à consacrer la culture de la reddition des comptes et l’évaluation, a-t-il ajouté, soulignant que son application garantira le droit d’accès à l’information et permettra de protéger les personnes qui dénoncent la corruption.

 

Le directeur général de l’INNORPI, a fait savoir que l’institut est en train de former et de préparer les ressources humaines nécessaires (experts et spécialistes) dans l’objectif de réussir l’application de ce référentiel au sein des différentes entreprises publiques et privées.

TAP

LAISSER UNE RÉPONSE