Le projet « la Khomsa, perle de Tunis », toujours bloqué

« La Khomsa, perle de Tunis » est un méga-projet, prévu dans la région de Korbous (gouvernorat de Nabeul), pour des investissements de plus de 4 mille millions de dinars.

Ce projet qui devrait s’étendre sur mille hectares, avec la création d’une île artificielle qui a la forme d’une Khomsa (main de Fatma) ainsi que d’une ville ultra moderne, est actuellement bloqué.

Le promoteur du projet de l’île flottante de Korbous, l’homme d’affaires tunisien de nationalité luxembourgeoise, Chokri El Khal, a appelé le gouvernement tunisien à faire part de ses intentions quant à la réalisation ou non de son projet, soulignant la nécessité d’entamer la phase préparatoire relative, notamment, à l’acquisition des terrains sur lesquels devrait s’élever le projet.

Dans une déclaration à l’agence TAP, à l’issue d’une séance de travail tenue récemment au siège du gouvernorat de Nabeul, entre les différentes parties intervenantes dans le projet, El Khal a exhorté le gouvernement à désigner un interlocuteur unique à même de simplifier les procédures inhérentes à la concrétisation du projet.

L’île flottante de Korbous (gouvernorat de Nabeul) qui devrait, selon son promoteur et principal investisseur, générer près de 100 mille postes d’emploi, comporte plusieurs villas de standing, des habitations modernes et des unités hospitalières, outre un complexe sportif, un village touristique, une station thermale, une grand espace commercial, une foire internationale, un campus universitaire, un terrain de golf……La zone sera, même dotée d’un aéroport et d’un port de plaisance.

Pour le chargé de mission au ministère du développement, Kabil Daoud, la prise d’une position claire à propos de ce projet ne dépassera pas les deux à trois mois.

 

LAISSER UNE RÉPONSE