Tunisie: Traiter le dossier des jardins d’enfants anarchiques conformément à la loi

Le gouvernement traite le dossier des jardins d’enfants anarchiques conformément à la loi et à la spécificité de la société tunisienne loin de toute forme de surenchère et d’extrémisme, a déclaré à l’Agence TAP, la ministre de la Femme, de la Famille et de l’Enfance, Samira Merai.

S’exprimant en marge de la clôture des travaux de la rencontre périodique des directeurs des centres intégrés de la jeunesse et de l’enfance organisée, vendredi 12 février à Hammamet, la ministre a rappelé l’élaboration d’un nouveau cahier des charges des jardins d’enfants.

« La logique qui sous-tend un tel document est de préserver l’intérêt supérieur de l’enfant », a-t-elle expliqué, mettant l’accent sur la responsabilité qui incombe aux parents dans le choix de l’espace approprié à leur enfant.

Dans ce cadre, Samira Merai Friaa a évoqué la mise en place d’une application sur le site web du ministère permettant aux inspecteurs de vérifier en temps réel les données et de faciliter la communication entre les différents structures du ministère.

Cette application permettra aussi aux parents d’adresser leurs observations et leurs alertes sur d’éventuels dépassements constatés, a-t-elle ajouté.

 

LAISSER UNE RÉPONSE