Yassine Brahim : L’année 2016 doit être celle des réalisations

Le président du parti « Afak Tounes » et ministre du développement, de l’investissement et de la coopération internationale, Yassine Brahim a souligné, dimanche, que l’année 2016 doit être celle de l’accélération des réalisations au niveau des pouvoirs exécutif, législatif et judiciaire.

Dans une déclaration à la TAP, en marge du congrès national du parti (13 et 14 février 2016), Brahim a indiqué que le gouvernement dispose d’une vision claire et n’a qu’à mettre en oeuvre les programmes et les projets établis dans les différents domaines.

Il a ajouté que l’assemblée des représentants du peuple (ARP) est, de son côté, appelée à accélérer l’examen des 60 projets de loi encore en instance.

Selon Brahim, le pouvoir judiciaire doit, également, trancher plusieurs dossiers en suspens afin de pouvoir s’intéresser aux questions de l’heure. Il a appelé les partis de la coalition au pouvoir à soutenir et à défendre les projets de loi présentés par le gouvernement à l’ARP.

Par ailleurs, Br ahim a souligné que son parti est ouvert à tous les cadres régionaux qui ont travaillé dans les municipalités même s’ils étaient membres du rassemblement constitutionnel démocratique dissous. Il, est nécessaire, a-t-il dit, de fixer une date pour les élections municipales en maintenant celle d’octobre 2016 ou en optant pour une nouvelle échéance qui ne doit pas, selon lui, dépasser janvier 2017.

De son côté, Rym Mahjoub, membre du bureau politique du parti Afek Tounes et présidente du groupe Afek Tounes à l’ARP a souligné la nécessité de renforcer les cadres régionaux et locaux, notamment, dans les régions défavorisées afin de répondre aux attentes des citoyens. Mahjoub a fait savoir que l’instance supérieure pour les élections a appelé à ce que la loi relative aux élections municipales soit prête avant la fin du mois d’avril prochain.

 

LAISSER UNE RÉPONSE