Absence des banques tunisiennes au SITAP

La 9ème édition du salon de l’immobilier tunisien (SITAP) qui se déroule du 13 au 16 mai à Paris est marquée par l’absence des banques tunisiennes, essentiellement la Banque de l’Habitat (BH).

Ce point faible du salon a été soulevé par plusieurs visiteurs du SITAP où deux banques seulement sont présentes, à savoir la banque Zitouna et la TFBank (Tunisian foreign Bank).

Yosra, tunisienne résidente en France, exprime dans une déclaration, à l’agence TAP, son insatisfaction de cette édition.

«L’absence flagrante des banques attire l’attention», témoigne-t-elle, tout en relevant que les prix des logements ont grimpé par rapport aux dernières années et que les offres proposées par les promoteurs immobiliers sont les mêmes présentées lors des dernières éditions. Le même avis est partagé par Dalila Ouertani.

«Il n’y a pas grand chose cette année», a-t-elle affirmé déplorant, elle aussi, l’absence des banques et la hausse des prix des biens proposés. «Autre point faible du salon, c’est le manque d’animation», tenait à dire Dalila Ouertani.

sitap-9-editionCe point négatif du salon est largement critiqué par les différents visiteurs du SITAP, certains considèrant que les dernières éditions étaient plus intéressantes à différents niveaux.

M. Ben Achour évoque également l’absence des banques tunisiennes. Toutefois, il considère que les prix affichés par les professionnels de l’immobilier au SITAP sont plus raisonnables que ceux pratiqués en Tunisie.

De leur côté, les promoteurs immobiliers regrettent aussi l’absence des banques tunisiennes, car cela bloque la concrétisation des opérations de vente au salon. Ramzi Kotti, directeur commercial d’une agence immobilière indique que «la présence des banques au salon facilite les opérations commerciales ».

Evaluant l’affluence des visiteurs, le responsable précise que le premier jour était calme et que les professionnels s’attendent à une grande affluence le dimanche et le lundi qui coïncide avec un jour férié en France.

Le conseiller en communication du SITAP, Ridha Lahmar, a fait savoir, à l’agence TAP, que l’absence des banques tunisiennes et plus particulièrement «la Banque de de l’Habitat est une défaillance du salon ».

«Nous n’avons pas d’explications», ajoute le conseiller en communication en précisant que «la BH a sponsorisé les huit dernières éditions» et que 41800 clients de la BH sont des Tunisiens qui résident à l’étranger. Ridha Lahmar rappelle qu’au total 100 promoteurs sont venus commercialiser 10 mille logements invendus en Tunisie.

Il explique que les professionnels misent sur la communauté tunisienne en France pour écouler ces biens, car les Tunisiens vivant en France ont un pouvoir d’achat supérieur à celui de leurs compatriotes en Tunisie.

Evoquant l’animation au SITAP, Ridha Lahmar rappelle qu’elle est assurée par quatre artistes, à savoir Lotfi Bouchnak, Mouna Noureddine, Jaafar El Gasmi et Hanan Chograni.

Des établissements étatiques dont l’Agence foncière de l’habitation (FH) et la Société nationale immobilière de la Tunisie (SNIT) prennent part au salon pour présenter leurs projets. Toutefois, une nette absence des directions régionales de la SNIT a été constatée par les visiteurs originaires du Sud de la Tunisie.

L’Office National du Tourisme Tunisien (ONTT) et le transporteur national Tunisair ont aménagé des stands au SITAP pour promouvoir le tourisme tunisien.

 

LAISSER UNE RÉPONSE