Orange opte pour la technologie NFC pour le paiement mobile en Afrique

Selon le journal français Le Monde, le groupe télécoms Orange va introduire la technologie sans contact, aussi appelée NFC (Near Field Communication), dans son service Mobile Money en Afrique. La mutation devrait intervenir d’ici la fin de l’année 2016. Un lecteur universel, muni de la technologie NFC, développé par la start-up française Famoco, sera alors utilisé par les milliers d’agents des points de vente Orange Money installés en Guinée, à Madagascar, au Mali, au Maroc, au Sénégal, et en Tunisie.

Lionel Baraban, co-fondateur de Famoco, dont les propos sont rapportés par Le Monde, explique que ces six pays représentent les marchés africains d’Orange qui ont effectué les premières commandes de ces appareils. Il ajoute qu’ « à terme, nous devrions vendre entre 40 000 et 50 000 lecteurs à Orange ».

Le lecteur universel de Famoco, développé en 2010, va en pratique être utilisé par les agents Orange money pour l’ouverture de compte, le dépôt et le retrait d’argent par des clients. Pour les transactions, l’agent Orange Money collera une vignette dotée de la technologie NFC, directement reliée au portefeuille virtuel, au dos du téléphone d’un client qui veut faire un dépôt ou un retrait. Le téléphone sera approché du lecteur qui soumettra alors au client les opérations qu’il veut effectuer (dépôt- retrait).

D’après Orange, le lecteur NFC va apporter du professionnalisme et plus de sécurité à son service de transaction financière sur mobile. Développé sous Androïd, le lecteur de Famoco offre la possibilité à Orange d’y installer n’importe quelle application. Ainsi, au-delà des propositions de retrait et dépôt d’argent, le groupe télécoms pourrait par exemple introduire la proposition « achat » et soumettre cette solution alternative de paiement, moins onéreuse que les terminaux de paiement électronique classiques, aux commerçants.

LAISSER UNE RÉPONSE