Deuxième hausse consécutive du taux d’inflation en mai 2016 (+3,6%)

Le taux d’inflation a augmenté pour la 2ème fois consécutive, s’établissant à 3,6% en mai 2016 (3,4% en avril) , après une période de baisses successives de six mois, a indiqué l’Institut national de la statistique (INS), dans son bulletin mensuel publié sur son site Web.

Les prix des produits libres (non administrés) ont augmenté de 4,6% sur une année, la hausse concerne plus particulièrement les produits alimentaires libres (+ 3, 4%).

D’après l’INS, cette augmentation de l’inflation est le résultat d’une accélération du rythme d’évolution des prix entre mai et avril 2016 (+0,6%), mais aussi, de l’accroissement des prix au cours de la même période de l’année précédente (+0,4%). Celle-ci est plus marquée au niveau des prix des produits alimentaires et boissons (+1% en 2016 contre +0% en 2015).

Hausse de 2,9% des prix produits alimentaires et boissons
Le taux d’inflation enregistré au mois de mai 2016, résulte de la hausse des prix des produits alimentaires et boissons de 2,9% (6,3% en mai 2015), en raison de l’enchérissement de 10,8% des prix des fruits, de 6,8% de ceux des huiles alimentaires et de 5,8% pour les poissons. Par contre, les prix des viandes restent en baisse (-3, 6%) en glissement annuel.

Les prix des boissons ont augmenté de 5% sous l’effet de l’augmentation des prix du café et du thé de 0,2% et des boissons gazeuses et jus de 7,3%. En contrepartie, les prix des boissons alcoolisées et tabac ont baissé de 0,6% en glissement annuel, sous l’effet de la baisse des prix des boissons alcoolisées de 6,9%.

Les prix des articles d’habillement et chaussures ont augmenté de 7% en variation annuelle, en raison d’une augmentation de 5,2% des prix des chaussures, de 7,5% des prix des vêtements et de 16, 2% des prix des accessoires d’habillement.

Renchérissement continu des services
Le taux l’inflation de 3,6% est aussi, expliqué par l’accélération continue des prix des services. En effet, les prix du groupe Logement, eau, gaz, électricité et autres combustibles, ont enregistré encore une fois une augmentation de 4, 8% en glissement annuel du fait de l’évolution des loyers de 7, 3%.

Des hausses de prix sont également observées dans les tarifs du groupe enseignement de 10,1% suite à l’augmentation des prix des services de l’enseignement pré-élémentaires et primaire de 6, 5%, les services de l’enseignement secondaire de 8, 9% et les fournitures scolaires de 8, 0%.

Les TIC tirent leur épingle du jeu, avec des prix en repli de 0, 3% pour le groupe communication, suite à la baisse continue des tarifs des services de téléphonie de 0, 2% et des appareils de téléphonie de 0, 9%.

Augmentation de 0,6%, de l’indice des prix à la consommation entre avril et mai 2016
Les prix à la consommation enregistrent une variation mensuelle de 0, 6% (entre avril et mai 2016), suite après une augmentation de 0,7% le mois précédent, essentiellement du fait de l’augmentation des prix du groupe alimentation et boissons de 1% et principalement les prix des légumes (3,1%) et des volailles (9, 1%).

Toujours dans l’analyse de la variation mensuelle de l’IPC, les prix des articles d’habillement et chaussures continuent de se redresser, suite à l’achèvement de la période des soldes d’hiver (+ 0, 9%).

De même, les prix des vêtements ont augmenté de 1, 2%, et les accessoires d’habillements de 2, 3%.

D’autre part, les prix du groupe logement, eau, gaz, électricité et autres combustibles ont augmenté entre avril- mai 2016 de 0,5% du fait de la hausse des prix des loyers de 0, 6%.

LAISSER UNE RÉPONSE