La loi sur les banques permettra d’améliorer leurs activités

Le ministre des finances Slim Chaker, a affirmé que le projet de loi sur les banques et les institutions financières, en cours de discussion au sein de l’Assemblée des represenants du peuple (ARP), permmetra aux institutions de crédit de travailler dans des meilleurs conditions .

Intervenant, mardi au cours d’une séance plénière de l’ARP , il appelé les députés à appuyer cette initiative législative qui a été rejeté auparavant.

Le gouvernement, précise encore le ministre, a élaboré ce projet afin de preserver la stabilité financière du pays, notamment, après la crise financière mondiale de 2008.

Dans une tentative d’apaiser les craintes d’un nombre de députés, Chaker a indiqué qu’il n’y a pas de dangers qui menacent les banques tunisiennes, ajoutant que le projet de loi a prévoit plusieurs mécanismes qui protègent les institutions de crédit contre la faillite, en se basant sur les mécanismes préventifs de la Banque centrale de Tunisie (BCT).

Le ministre a réaffirmé que son département a oeuvré à faire prarticiper toutes les parties (ministère des finances, BCT, experts comptables et l’Association professionnelle tunisienne des banques et des établissements financiers (APTBE), outre les structures financières, dans l’élaboration de ce projet avant son examen par un conseil ministériel.

Chaker a rappelé, dans ce cadre, que la commission de conciliation est parvenue à des compromis autour de plusieurs points, notamment, la finance islamique qui est considérée, désormais, comme un produit bancaire. La BCT est la seule partie chargée du volet controle.

e-sba

LAISSER UNE RÉPONSE