L’Ambassadeur de France François Gouyette quittera Tunis pour Riyad

Après quatre intenses années passées depuis septembre 2012 à la tête de l’ambassade de France Tunis, François Gouyette est nommé à Riyad. C’est Olivier Poivre d’Arvor qui lui succèdera.

L’Arabie Saoudite, où il avait déjà servi en début de carrière, au Consulat de France à Djeddah, sera pour François Gouyette son huitième poste depuis son en entrée en 1980 au Quai d’Orsay. Avant d’être nommé à Tunis, il était ambassadeur de France à Abu Dhabi (2001 – 2005), puis Tripoli (2008 – 2011), occupant ainsi des postes stratégiques. Riyad est pour la France un poste éminemment important, tant sur le plan politique qu’économique, toujours confié à des diplomates chevronnés. Considéré parmi les meilleurs orientalistes du Quai, l’Ambassadeur Gouyette, (titulaire d’une maîtrise en droit public, d’un diplôme supérieur de l’Institut national des langues et civilisations orientales – arabe littéral- , et d’un diplôme d’études supérieures spécialisées –traduction-) y arrivera avec une bonne connaissance de la région et un carnet d’adresse bien garni.

Olivier-Poivre-d’Arvor
Olivier Poivre d’Arvor

Ses quatre années passées en Tunisie auront été pour lui d’une grande intensité et riche expérience. Accompagnant la transition démocratique dans ses phases les plus aïgues, il a été témoin et acteur lors de séquences sans doute historique. Particulièrement, les évènements de l’été 2013 lui resteront gravés dans la mémoire. D’une complexité à une autre, François Gouyette poursuivra dans cet « Orient compliqué » sa mission de diplomate habile. Son épouse, Halima, rapidement intégrée dans le Tout-Tunis dès son arrivée en 2012 lui a été d’un grand soutien. Elle le lui sera davantage en Arabie saoudite.

A l’Ambassade de France à Tunis, ce n’est pas seulement l’Ambassadeur qui est sur le départ. Anne Gueguen, ministre-conseillère et Gurvan Le Bras, premier secrétaire, chef du service de presse seront concernés par le mouvement diplomatique de cet été. De même, le Colonel Jérôme Lurat, attaché de défense et chef de la Mission de coopération de défense, terminera sa mission à Tunis.

Source : Leaders

LAISSER UNE RÉPONSE