L’Etat tunisien libère ses 35,53% de participation dans le capital de la firme pharmaceutique Adwya

L’Etat Tunisien a annoncé la cession des participations qu’il détient dans le capital de la société Adwya à hauteur 35,529%. Ces participations sont un bloc d’actions qui avait été reprises par le nouveau gouvernement au groupe Princesse El Materi Holding, rebaptisé par la suite El Kerema Holding, qui fait office de cédant dans le cadre de cette opération.

L’opération est ouverte aux personnes physiques et morales de nationalité tunisienne ou étrangère. Les investisseurs intéressés peuvent agir seuls ou en formant un consortium dirigé par un chef de file. Sont naturellement exclues les entités juridiques qui sont en état de cessation de paiement, de faillite, de redressement judiciaire, de liquidation, ou sujettes à insolvabilité ou surendettement.

Adwya est présentée comme un des acteurs majeurs de l’industrie pharmaceutique en Tunisie avec une part de marché évalué à 7,7%. C’est le premier fabricant local sur le marché officinal et le deuxième fabricant local sur l’ensemble du marché (officinal et hospitalier).

La société a été introduite sur la Bourse des valeurs Mobilières de Tunis en 2007. Depuis l’annonce de l’appel d’offre, le cours de son action a amorcé une chute et cumule désormais une perte de 7% sur les 7 derniers jours. La plus-value boursière depuis le début d’année reste toutefois positive à 14,42%.

LAISSER UNE RÉPONSE