La BCT recommande l’élaboration, en urgence, d’un plan d’action pour maitriser le niveau élevé du déficit commercial

La Banque Centrale de Tunisie (BCT) a recommandé l’élaboration, en urgence, d’un plan d’action pour maitriser le niveau élevé de déficit commercial » qui a coïncidé avec une conjoncture marquée par les difficultés de financement « .
Ce déficit s’est, pourtant, contracté de 149,4 MDT au cours du dernier trimestre pour revenir à 3,6 milliards de dinars.

Dans son analyse des échanges commerciaux de la Tunisie durant le premier semestre 2016, la BCT a fait état aussi d’une légère reprise des exportations de 0,1% au cours du second trimestre de 2016 après trois trimestres consécutifs en baisse (-14,4%, -3,7% et 2,7%).

Elle a signalé que le niveau élevé du déficit des sociétés résidentes (environ 8,9 milliards de dinars) a exercé une pression sur le marché des changes et a contribué à la dépréciation du Dinar tunisien vis-à-vis des principales devises.

D’après la même source, l’effet changé a été négatif sur les échanges commerciaux des résidents estimé à 5,6% de la valeur du déficit commercial de ces sociétés suite à la dépréciation du Dinar Tunisien vis-à-vis des principales devises.

LAISSER UNE RÉPONSE