La Tunisie promet au FMI d’annuler la subvention des produits de base ?


Les autorités tunisiennes ont promis au Fonds Monétaires International de reconsidérer progressivement le système de subvention des produits de base selon l’accord convenu avec l’institution. Le fonds avait réclamé à la Tunisie de restructurer son système de subvention, voire même l’annuler, afin de pouvoir rediriger les sommes consacrées à la caisse générale de compensation vers des secteurs de développement plus prioritaires.

En Tunisie, le déficit budgétaire a dépassé les 7%. Une des plus grandes causes de ce déficit est, selon le ministère des Finances, la subvention.

Cette dernière a augmenté en trois ans de 300%, passant de 1,5 milliard en 2010 à 5,5 milliards en 2013. Ce chiffre peut être amené à augmenter encore plus pour atteindre les 530% en six ans.

D’où, dans le cadre d’un accord, le Fonds monétaire international (FMI) avait demandé à la Tunisie de restructurer son système de subvention, voire même l’annuler.

Selon le journal Asharq Al-Awsat, la Tunisie a promis de reconsidérer le système progressivement, pour ne pas affecter le pouvoir d’achat des Tunisiens et d’éviter une réaction du peuple, semblable à celle de janvier 1984, lorsque les autorités avaient décidé de doubler le prix du pain.

Le ministre tunisien du Commerce Mohsen Hassan a déclaré lors d’une réunion avec un délégué du FMI que le changement du système de subvention est basé sur un modèle de développement qui repose sur l’investissement dans des secteurs à haute valeur ajoutée.

LAISSER UNE RÉPONSE