La crypto-monnaie : P2P.E-DINAR.ASIA

Ce n’est pas un secret que la technologie de chaîne en bloc prend de l’élan. La crypto-monnaie devient de plus en plus populaire à travers le monde. Aujourd’hui, de nombreuses questions se posent. Quelles sont les différences entre la monnaie traditionnelle et la crypto-monnaie ? Quels sont les avantages par rapports aux autres types de transfert de monnaie ? Pourquoi le système bancaire et les politiques recommandent de ne pas utiliser ce genre de transactions ?

La crypto-monnaie est une devise autant que le dollar, le yuan ou l’euro. La seule différence est qu’elle n’est ni émise ni régulée par aucune banque centrale. A l’inverse, l’émission de la crypto-monnaie est possible uniquement dans une forme digitale. N’importe qui peut entrer dans ce processus appelé « Mining ».Qui se produit en termes de puissance de calcul dans un réseaudistribué.

La crypto-monnaie devient graduellement un cours légal. Les échanges des monnaies électroniques, appelés sites de P2P, ont joué un rôle majeur dans le développement de la popularité de la crypto-monnaie. Ils représentent le moyen le plus pratique pour effectuer des échanges et le commerce de crypto-monnaie. Aux Etats-Unis, au Canada et en Europe, cette monnaie est largement utilisée en tant que mode de paiement.

Maintenant, nous utiliserons l’exemple de la nouvelle crypto-monnaie appelée E-Dinar Coin (crypto-monnaie écologique et décentralisée), qui est censé éliminer les inconvénients du processus de développement des crypto-monnaies existantes, pour vous parler en détails de l’unique avantage de cette monnaie digitale.

Le réseau décentralisé protège la crypto-monnaie de l’arbitraire des autorités étatiques quand l’absence de serveur central garantit un fonctionnement stable du système et de son trafic illimité. Les utilisateurs peuvent avoir accès au portefeuille à partir de n’importe où dans le monde, à condition d’avoir un ordinateur, un téléphone mobile ou une tablette connectés, dans lequel l’on peut télécharger ce portefeuille en question.

Comme vous devez le savoir, du fait de sa présence au sein d’un marché de taille constante, le problème est que les monnaies nationales dévaluent automatiquement la monnaie elle-même. Le nombre d’E-Dinar Coin est limité. Cependant, il est prévu qu’une somme record de 999 milliards soit libérée pour assurer suffisamment de monnaie à long terme au système financier international. Le processus de « premining » de la crypto-monnaie compte 2,5 milliards de Coins. Le reste sera lancé durant les 33 années qui suivront.

Le concept de crypto-monnaie empêche la création de monnaies contrefaites. Il est impossible de créer une fausse pièce de monnaie dans un réseau commun, puis « Ajouter » au chiffre d’affaires total. Ça ne coûte rien non plus que chaque inscription au réseau E-Dinar Coin soit enregistrée dans un « livre ouvert », de sorte que les datas en amont, les portefeuilles des émetteurs et les adresses soient vus par tous les partis tout en respectant anonymat des utilisateurs. E-Dinar permet aux utilisateurs d’effectuer les transactions en payant une commission dérisoire (0,001 EDC transaction) dans un délai de cinq secondes, tout en étant dans une approche favorable à l’environnement puisqu’une partie des revenus de la crypto-monnaie servira à financer des projets innovateurs pour mettre fin à la pollution des airs et des eaux, ainsi qu’à la déforestation. De nombreuxmarchés de change ont fait leur entrée dans le système, notamment Alcurex avec un nombre important de personne qu’attendent avec impatience de pouvoir effectuer des échanges.

Le montant limité de crypto-monnaie signifie que sa valeur va continuer à augmenter en termes de monnaie conventionnelle. Il est évident que sa valeur n’aura jamais de taux bas. La crypto-monnaie est une monnaie qui peut être utilisée dans les dépenses de tous les jours autant que dans les investissements fiables. Contrairement à la crypto-monnaie, toutes les autres monnaies ordinaires, Euro ou dollar, sont sujettes à l’inflation.
Le processus “Mining” de l’E-Dinar a ses propres caractéristiques. Contrairement au Bitcoin, il ne nécessite pas des équipements complexes à forte consomationd’énergie. De plus, les cours sont calculés en fonction des preuves d’enjeu (ou preuve de participation), dépendamment des sommes de monnaies électronique existantes dans le comptes de l’utilisateur. A l’inverse des Bitcoinqui associe 51% de sa puissance de calcul aux validations de principe. De plus, chaque participant reçoit automatiquement des Mining bonus allant jusqu’à 0.65% par jour, en plus d’unités additionnelles qui peuvent être gagné grâce à une participation aux programmes affiliés.

Pour expliquer les raisons qui font que les gouvernements et les banques recommandent d’éviter l’usage de la crypto-monnaie, il faut expliquer les rouages du système bancaire. Il faut savoir que les banques n’existent pas pour se plier au besoin de leurs clients, de protéger leurs intérêts, et d’innover constamment pour les satisfaire. Partout dans le monde, les banques sont créées pour être rentables à leur créateur. A travers les taux d’intérêts énormes et les frais mensuels de maintenance, les raisons qui poussent les banques à s’opposer au développement de la crypto-monnaie en paraissent évidentes.

Pour plus d’informations, veuillez-vous rendre sur le site:
https://e-dinar.io/

LAISSER UNE RÉPONSE