La Panamera 4 E-Hybrid : Quand Porsche conjugue efficience et performance

À l’occasion du prochain Mondial de l’automobile de Paris, Porsche dévoilera le dernier modèle de sa gamme de berlines sportives : la Panamera 4 E-Hybrid, dotée notamment d’une transmission intégrale et d’une autonomie de 50 km en mode tout-électrique. L’hybride rechargeable délivre une puissance combinée de 462 ch (340 kW) ; la consommation de carburant s’élève à 2,5 l/100 km en cycle NDEC (New European Driving Cycle) et les émissions de CO2 à 56 g/km. À l’instar de ses sœurs de gamme, la nouvelle Panamera 4 E-Hybrid est un modèle Grand Tourisme doté d’un concept unique au monde, qui allie les performances d’une authentique sportive à un confort de conduite inégalé.

Une autonomie de 50 kilomètres en conduite tout-électrique
Pour Porsche, le terme « hybride » est non seulement synonyme de mobilité durable, mais aussi de performance, comme en attestent les victoires de la 919 Hybrid aux deux dernières éditions des 24 Heures du Mans. Désormais, ces principes définissent également la Panamera 4 E-Hybrid.

La nouvelle hybride rechargeable de Porsche démarre toujours en mode tout-électrique et peut poursuivre sa route sans émission sur une distance de 50 km, à une vitesse maximale de 140 km/h. Pourtant, cette efficience accrue n’entrave aucunement les performances de la Panamera 4 E-Hybrid, qui demeure une authentique sportive parmi les berlines de luxe. Ainsi, l’hybride quatre portes à transmission intégrale atteint une vitesse de pointe de 278 km/h, dispose instantanément et dès le démarrage d’un couple combiné de 700 Nm et abat le 0 à 100 km/h en seulement 4,6 secondes.

Une nouvelle stratégie hybride inspirée de la Porsche 918 Spyder
Les performances exceptionnelles de la nouvelle Panamera 4 E-Hybrid sont inédites sur ce segment, grâce à une stratégie hybride basée sur la 918 Spyder. La supersportive hybride, avec ses 887 ch (652 kW), détient à ce jour le meilleur temps sur la boucle nord du Nürburgring pour une voiture de série. Son record de 6 minutes 57 secondes est dû notamment au surplus de puissance conféré par les deux moteurs électriques.

Comme sur la 918 Spyder, la puissance du moteur électrique de la Panamera, qui développe 136 ch (100 kW) et un couple de 400 Nm, est disponible dès que le conducteur touche la pédale d’accélérateur. Dans le cas du modèle précédent, il fallait appuyer sur la pédale au moins à 80 % pour libérer le surplus de puissance du moteur électrique. Désormais, les moteurs thermique et électrique interagissent en parfaite harmonie dès le démarrage.

Inspiré du bloc de la supersportive, le moteur électrique de la Panamera 4 E-Hybrid peut fournir sa puissance supplémentaire à tout moment. Ainsi, les performances du nouveau moteur V6 biturbo de 2,9 l (330 ch/243 kW/450 Nm) sont boostées par le moteur électrique et les turbocompresseurs, ce qui confère à la voiture une accélération impressionnante.

Sur la Panamera 4 E-Hybrid, l’énergie électrique est également mise à profit pour accroître la vitesse de pointe. Pour Porsche, la clé de la performance pour les voitures de demain passe par une « E-Performance » entièrement renouvelée, fondée sur trois piliers : plus de puissance, plus de plaisir de conduire, plus d’efficience.

Nouveau module hybride et boîte PDK huit vitesses avec passages de rapport raccourcis
Relié au moteur V6 à essence par un embrayage de découplage, le moteur électrique marque l’avènement de la nouvelle génération du module hybride Porsche. Contrairement au système électro-hydraulique du modèle précédent, l’embrayage de découplage de la nouvelle Panamera est commandé par un actionneur électrique (Electric Clutch Actuator – ECA), offrant ainsi un temps de réponse encore plus court.

À l’instar des autres modèles Panamera de seconde génération, elle bénéficie désormais de la rapidité et de l’efficacité de la nouvelle boîte à double embrayage Porsche PDK huit rapports, qui remplace la boîte automatique huit rapports à convertisseur de couple du modèle précédent.

Le moteur électrique est alimenté par une batterie lithium-ion à refroidissement liquide logée sous le plancher du coffre. Par rapport au modèle précédent, sa capacité passe de 9,4 à 14,1 kWh, mais son poids demeure inchangé. La recharge complète de la batterie haute tension ne prend que 5,8 h sur une alimentation de 230 V, 10 A. Avec le chargeur embarqué optionnel de 7,2 kW et une alimentation 230 V, 32 A au lieu du chargeur 3,6 kW de série de la Panamera, la batterie se recharge complètement en seulement 3,6 h. La recharge peut également être lancée via le Porsche Communication Management (PCM) au moyen d’une temporisation. En outre, la Panamera 4 E-Hybrid est équipée de série d’une climatisation auxiliaire pour rafraîchir ou réchauffer l’habitacle durant la recharge.

Porsche Advanced Cockpit avec affichages spécifiques aux modèles hybrides
Un des points forts de la seconde génération de la Panamera est le nouveau concept d’affichage et de commande : le Porsche Advanced Cockpit, fourni de série, avec ses surfaces dotées de touches sensitives et ses affichages configurables individuellement. Le tableau de bord interactif se caractérise par les deux écrans 7 pouces placés de part et d’autre du compte-tours analogique, qui affichent notamment un compteur électrique adapté au fonctionnement hybride, ce qui distingue la Panamera hybride des autres modèles de la gamme. L’utilisation intuitive des affichages de conduite hybride s’inspire largement de celle qui caractérise la 918 Spyder et fournit des données telles que la quantité d’énergie électrique actuellement utilisée ou récupérée.

La commande et l’affichage du PCM sont assurés par un écran tactile central de 12,3 pouces. Comme sur le combiné d’instruments, le conducteur peut y retrouver diverses informations relatives au fonctionnement hybride. L’assistant boost indique l’énergie disponible pour accélérer, tandis que l’assistant hybride aide le conducteur à réguler la puissance du moteur électrique.

L’efficience ultime en mode « Hybrid Auto »
Le pack Sport Chrono, comprenant le sélecteur de mode intégré au volant, rejoint la dotation de série de la Panamera 4 E-Hybrid. Le sélecteur de mode et le PCM sont utilisés pour choisir le mode de conduite désiré, y compris les modes « Sport » et « Sport Plus ». Les modes propres au modèle hybride sont « E-Power », « Hybrid Auto », « E-Hold » et « E-Charge ».

La Panamera 4 E-Hybrid démarre automatiquement en mode tout-électrique « E-Power ». Autre nouveauté, le mode « Hybrid Auto » permet de combiner automatiquement et de façon optimale les sources de motorisation.

Le mode « E-Hold » permet au conducteur de maintenir le niveau de charge actuel pour pouvoir passer à tout moment en mode électrique et zéro émission locale. En mode « E-Charge », la batterie est chargée par le moteur V6 : pour cela, le moteur essence délivre une puissance supérieure à celle nécessaire à la conduite.

Ce sont les modes « Sport » et « Sport Plus » qui permettent au bloc motopropulseur d’atteindre son plus haut niveau de performance – le moteur V6 biturbo est alors actif en continu. En mode « Sport », la batterie conserve automatiquement un niveau de charge minimum afin de pouvoir activer à tout moment la fonction e-boost. Le mode Sport Plus offre des performances maximales, et permet à la Panamera 4 E-Hybrid d’atteindre sa vitesse de pointe de 278 km/h. Ce mode recharge également la batterie aussi vite que possible.

La Panamera 4 E-Hybrid est désormais disponible à la commande
La Panamera 4 E-Hybrid est disponible à la commande dès aujourd’hui. Les premières livraisons sont prévues pour le milieu de l’année prochaine. La nouvelle Panamera 4 E-Hybrid est commercialisée à partir de TND 450,000. La version hybride rechargeable est le dernier modèle en date de la nouvelle génération de la Porsche Panamera : tous les modèles sont dotés d’une transmission intégrale.

LAISSER UNE RÉPONSE