Baisse de 19,4% des investissements étrangers par rapport à 2015

Le flux des investissements étrangers a atteint la valeur de 1 423,2 millions de dinars (MD), au cours des neufs premiers mois de l’année 2016, soit en régression de 19,4% par rapport à la même période de 2015 (1 765,6 MD), avec une chute de 49,1% dans les services, selon les dernières statistiques publiées par l’Agence de promotion de l’investissement extérieur (FIPA) à quelques semaines de la conférence sur l’investissement.

Ces investissements sont répartis sur 1 379 MD d’investissements directs étrangers-IDE (-2,1% par rapport à 2015) et 44,2 MD des investissements en portefeuille (-87,6% par rapport à 2015).

L’analyse de la répartition sectorielle des IDE montre que le secteur de l’énergie accapare (toujours) plus de la moitié de ces investissements (780 MD), ce qui représente une hausse de 6,8% par rapport à 2015, suivi par le secteur de l’industrie (473,7 MD) en hausse de 7,1% par rapport aux neuf premiers mois de l’année écoulée.
Les investissements réservés au secteur de services se sont élevés à 115,6 MD, à la fin du mois de septembre 2016, ce qui correspond à une baisse de 49,1% par rapport à 2015. Pour ce qui est du secteur agricole, les investissements se sont situés au niveau de 9,7 MD (une hausse de 9,3% par rapport à 2015).

Après une légère amélioration en 2015, les investissements étrangers accusent une baisse continue cette année en raison notamment, de l’instabilité politique et sociale dans le pays outre une nouvelle législation (code de l’investissement) qui n’a pu être adoptée qu’en septembre dernier. Afin de redresser la barre, une conférence internationale sur l’investissement est prévue à la fin du moins de novembre.

LAISSER UNE RÉPONSE