La STEG et KOICA : Projet d’un centrales solaires PV au sud tunisien

La STEG et l’Agence Coréenne de Coopération Internationale (KOICA) ont signé une convention pour la réalisation d’une étude de faisabilité concernant l’installation de 5 centrales solaires photovoltaïques d’une capacité de 50 MW au Sud Tunisien avec une possibilité d’extension jusqu’à 300MW. Le budget du projet s’élève à 1,700 million $ (environ 3,7 millions de dinars) et couvre la période 2017-2018.

Le projet « Etude de faisabilité des centrales solaires photovoltaïques de 50 MW au Sud Tunisien” a pour objectif, d’après un communiqué conjoint de la STEG et KOICA, de développer la région sud de la Tunisie en préparant le terrain en vue d’installer cinq (5) centrales photovoltaïques dans les villes candidates de Médenine, Tataouine, Gafsa , Kebilit, Djerba et Gabes.

La Tunisie ambitionne de faire passer la part du renouvelable dans son mix énergétique des 4% actuels à 30% (environ 16 GW) d’ici 2030. Dans ce cadre, la STEG a déjà annoncé la construction future de 20 centrales photovoltaïques et 15 éoliennes. Environ 35 entreprises belges, espagnoles et françaises ont déjà manifesté leur intérêt pour l’ensemble de ces projets.

LAISSER UNE RÉPONSE