La Tunisie et la société internationale islamique de financement du commerce signent une convention-cadre

La Tunisie et la société internationale islamique de financement du commerce ont signé, mardi, une convention-cadre d’un montant de 310 millions de dollars, destiné au financement des transactions commerciales.

Le document a été paraphé par le ministre du développement, de l’investissement et de la coopération internationale Fadhel Abdelkefi et le président exécutif de ladite société Hani Salem Sonbel, en marge de l’ouverture des travaux de la conférence ministèrielle de l’initiative et de la compétitivité pour la région MENA dans sa quatrième édition.

Cette convention-cadre stipule de répondre aux besoins de la société tunisienne de l’électricité et du gaz (STEG) en matière d’importation de gaz naturel pour un montant de 150 millions de dollars et ceux de la société tunisienne des industries de raffinage (STIR) concernant les importations de pétrole brut et des produits pétroliers, moyennant une enveloppe de 160 millions de dollars.

Le ministre a mis l’accent sur l’importance de la société internationale islamique dans le financement du commerces s’agissant du renforcement du développement en Tunisie depuis le démarrage du programme de financement des importations pendant les années soixante dix, lesquelles ont atteint 3.2 milliards de dinars ayant englobé 154 opérations dont la plupart ont concerné le secteur de l’énergie.

La société internationale islamique de financement du commerce qui relève de la banque islamique de développement (BID) vise à contribuer à la consolidation du commerce entre les pays membres de l’organisation de la conférence islamique (OCI) moyennant un capital de près de trois milliards de dollars US, auquel la Tunisie participe à hauteur de 5.6 millions de dollars.

LAISSER UNE RÉPONSE