Tunisie : Adoption d’un plan urgent pour faire face à la propagation de crabe à Djerba

Un plan urgent de lutte contre la propagation de crabe à Djerba, où il constitue un motif d’’inquiétude pour les pêcheurs de la région, a été annoncé par le secrétaire d’Etat chargé des ressources hydrauliques et de la pêche, Abdallah Rabhi,.

Le plan de la lutte contre le crabe, annoncé vendredi prévoit, notamment la désignation des points de collecte (2 à Agim et Melita et une centrale de collecte à Houmet Essouk), outre le renforcement des filets et la création d’une prime pouvant atteindre les 50% en 2017.

Il porte aussi, sur le développement des techniques de pêche maitirisées par les marins-pêcheurs et la promotion de la recherche scientifique dans le domaine pour évaluer le stock disponible et identifier les moyens de le valoriser ainsi que les opportunités d’export et de commercialisation dans les restaurants et les hôtels.

Le secrétaire d’Etat a appelé, lors de sa visite vendredi, aux deux ports de Houmet Essouk et Agim, à opter pour la pêche intensive de ce crustacé afin de rétablir l’équilibre environnemental et ce en recourant aux équipements de pêche traditionnels fabriqués à partir des fils en fer outre la valorisation du stock disponible de crabe et le lancement de sa commercialisation.

De leur coté, les pêcheurs ont mis l’accent, lors de leur rencontre avec le secrétaire d’Etat, sur les problèmes de la couverture sociale, de la pêche anarchique, appelant à accorder plus d’intérêt à la femme rurale et à développer l’infrastructure du port de Agim.

A cet égard, les pêcheurs ont été appelés à finaliser leurs dossiers et à les présenter au ministère des Affaires sociales, avant la fin de 2016, pour étudier les possibilités de leur assurer la couverture sociale revendiquée.
Par ailleurs, il a été décidé, lors de cette visite de programmer des travaux de curage du port d’Agim, et l’asphaltage de son entrée dans le cadre du programme d’activités pour 2017.

LAISSER UNE RÉPONSE