Conférence « Tunisia 2020 » : 82 projets d’une valeur globale de 17 731 millions d’euros

82 projets d’une valeur globale de 17 731 millions d’euros, répartis sur 20 secteurs seront présentés aux investisseurs et bailleurs de fonds étrangers, lors de la conférence internationale de l’Investissement « Tunisia 2020 » qui se tiendre les 29 et 30 Novembre courant.

Selon une analyse préparée par « Targa Consult », cabinet de conseil spécialisé en intégration de systèmes, le secteur du Transport sera présent avec 22 projets d’un coût global de 4307 millions d’euros. Parmi ces projets, figurent la construction du port en eaux profondes d’Enfidha (880 millions d’euros), la construction de l’autoroute Tunis – Kairouan – Sidi Bouzid – Kasserine et Gafsa (tronçon Tunis-Jelma), ( 480 Millions d’Euros), la construction de routes express liant les gouvernorats de Kasserine, Gafsa et Sidi Bouzid à Sfax, Gabès et à l’autoroute A1 (480 Millions d’Euros), l’extension de l’autoroute A3 vers Le Kef (280 Millions d’Euros), l’extension de l’Aéroport Tunis-Carthage (240 millions d’Euros), le métro de Sfax (240 Millions d’Euros).

Le secteur Numérique sera présent avec trois grands projets pour une enveloppe totale de 2696 millions d’euros. Ces projets sont essentiellement, le projet Tunisie Numérique 2020 (2 172 millions d’Euros), le projet Smart Tunisia (500 millions d’euros), et la Stratégie de développement de l’administration électronique (24 millions d’euros).

Le secteur Développement régional, sera également représenté par quatre projets d’une valeur globale de 2610 millions d’euros. Il s’agit notamment, du Programme Régional de Développement (PRD) (1 006 Millions d’Euros), du Pôle de compétitivité Jinene (800 Millions d’Euros), du Plan d’Investissement Communal (PIC) (524 Millions d’Euros) et du Programme de Développement Intégré (PDI) 3e tranche (280 Millions d’Euros).

7 projets d’une enveloppe globale de 1914 millions d’euros, seront également, présentés dans le domaine de l’Energie. La part du secteur de l’environnement sera de 8 projets, d’un montant global de 956 millions d’euros. L’industrie sera également présente avec 3 projets, d’un financement global de 893 millions d’euros.

Les autres projets seront répartis comme suit : Eau et assainissement (4 projets, 756 millions d’euros), logement, (2 projets, 541 millions d’euros), agriculture (12 projets, 471 millions d’euros), santé (2 projets, 454 millions d’euros), agroalimentaire (1 projet , 450 millions d’euros), éducation (3 projets, 372 millions d’euros) ; développement humain (1 projet, 370 millions d’euros) , logistique ( 2 projets, 360 millions d’euros), mines (1 projet, 200 millions d’euros), immobilier ( 2 projets, 130 millions d’euros), culture et tourisme ( 2 projets, 81 millions d’euros, sport (1 projet, 80 millions d’euros), administration (1 projet, 72 millions d’euros), genre (1 projet, 18 millions d’euros).

Le financement de ces projets sera réparti entre financement Public (8752 millions d’euros pour 46 projets), financement Public-privé (5976 millions d’euros pour 16 projets), et financement Privé (3003 millions d’euros pour 20 projets).

LAISSER UNE RÉPONSE