Des entreprises indiennes prospectent les opportunités d’exportation vers la Tunisie


Une vingtaine d’hommes d’affaires tunisiens et une dizaine de chefs d’entreprises indiens opérant dans le domaine du plastique se sont rencontrés jeudi, à Tunis, à l’initiative de la Confédération des entreprises citoyennes de Tunisie (CONECT) et l’ambassade de l’Inde à Tunis, et ce en vue d’identifier les opportunités d’exportation de produits indiens vers le marché Tunisien.

Pour l’ambassadeur de l’Inde à Tunis, Prashant Pise la collaboration entre l’Inde et la Tunisie est devenue indispensable pour créer de nouvelles opportunités. Les deux pays peuvent tirer profit de leurs forces et des processus technologiques, a-t-il dit, soulignant le besoin d’améliorer le commerce bilatéral, dont le volume du commerce bilatéral n’a pas changé au cours des cinq dernières années.

Selon Monia Essaidi, présidente de CONECT international, il s’agit de commencer par le développement des échanges commerciaux entre les opérateurs économiques tunisiens et indiens et d’oeuvrer ensuite, à l’installation des unités industrielles tuniso-indienne en Tunisie, d’autant que le pays peut servir de plateforme et de porte d’entrée pour l’Afrique et l’Europe.

« Certes l’Inde est un pays loin de la Tunisie mais il est compétitif. Les hommes d’affaires tunisiens ont beaucoup à apprendre de ce pays qui se développe de manière extraordinaire « 

Taoufik Mokhtar, un des participants à cette réunion a noté l’intérêt de ce genre de rencontres dans la promotion du partenariat et des exportations tunisiennes vers l’Inde et tout le continent asiatique, affirmant que la logistique constitue une contrainte pour les importateurs tunisiens, notamment ceux intéressés par l’importation de certains produits en plastiques qui n’existent pas en Tunisie.

En 2015, les exportations de la Tunisie vers l’Inde ont atteint 201,485 MD contre des importations de l’ordre 479,049MD, ce qui a porté le déficit commercial à 277,564 MD, selon les statistiques du CEPEX.

LAISSER UNE RÉPONSE