la Tunisie participe à la 9ème conférence mondiale sur la promotion de la santé du 21 au 24 novembre 2016 à Shanghai

La Tunisie participe à la 9e conférence mondiale sur la promotion de la santé qui se tient du 21 au 24 novembre 2016 à Shanghai (Chine) à l’initiative de l’organisation mondiale de la santé (OMS) en collaboration avec la commission nationale chinoise de la santé et de la planification familiale sous le signe » la santé pour tous- tous pour la santé « .
Selon l’OMS, la conférence offre l’occasion de réaffirmer l’importance de la promotion de la santé pour améliorer celle-ci et l’équité en santé au moment historique du trentième anniversaire de l’adoption de la Charte d’Ottawa et de la première année de mise en œuvre des Objectifs de développement durable (ODD).

Elle permet d’orienter les Etats Membres et leur donner des indications sur l’application pratique des concepts, approches et mécanismes de promotion de la santé reposant sur des bases factuelles afin d’atteindre les ODD.

La conférence offrira, également, l’occasion de sensibiliser à l’importance et au potentiel de la promotion de la santé en tant qu’approche stratégique pour obtenir des résultats en ce qui concerne le Programme de développement durable à l’horizon 2030 des Nations Unies et atteindre ses objectifs de développement durable.

Il s’agit, toujours selon l’OMS, de souligner la nécessité de s’appuyer sur la promotion de la santé dans les actions nationales mises en place pour atteindre les objectifs de développement durable et de montrer comment la promotion de la santé peut accélérer les progrès pour certains ODD.

Les travaux de cette conférence portent sur les méthodes susceptibles de concrétiser ces objectifs dans le cadre des plans et stratégies des pays membres ainsi que sur l’impulsion de l’échange d’expériences en matière de gouvernance, d’action sanitaire sociale et de connaissances en santé.

Les participants à cette conférence ont approuvé, à cette occasion, la déclaration de Shanghai sur la promotion de la santé qui s’inscrit dans le cadre de l’agenda 2030 de l’ONU pour le développement durable.

Lors d’une séance de travail qui a réuni, en marge de cette conférence, Samira Merai Friaa, ministre de la santé et son homologue sud-coréen, il a été convenu de former une équipe de travail mixte qui sera chargée du suivi de la mise en œuvre du mémorandum signé par les deux pays et d’oeuvre en vue de renforcer l’échange d’expériences en matière de gestion des structures sanitaires, la transplantation d’organes, l’ablation des tumeurs et la fabrication des vaccins et médicaments.

Par ailleurs, Samira Merai s’est, par ailleurs, entretenue avec le directeur général de l’OMS, Margaret Chan et de hauts responsables de l’organisation au sujet des programmes d’action avec la Tunisie et de la situation actuelle du secteur de la santé en Tunisie et ses priorités inscrites dans le programme du plan quinquennal (2016-2020).
La rencontre qui a, en outre, eu lieu entre Merai et le ministre chinois de la santé a porté sur les moyens d’impulser la coopération bilatérale dans le domaine de la santé.

LAISSER UNE RÉPONSE