Le CEPEX soutient la recherche dans le textile


Décidément résolu à soutenir toute initiative qui sera à même d’apporter de la plus value à nos produits destinés à l’exportation et à faire valoir leur niveau de compétitivité sur les marchés internationaux, le CEPEX s’attèle à explorer toutes les pistes de partenariats, aussi bien publiques que privées, pour resplendir l’image du « made in Tunisia » et en faire un label dont la renommée n’est plus à faire.
Cette vocation suppose l’inscription de tous les acteurs et intervenants dans la chaine de valeurs à bien des égards.

Il est communément admis que la promotion arrive en aval de cette même chaine de valeur et que le lien entre ses différents maillons n’est pas toujours simple à établir.

Effectivement, c’est vers cette problématique que le CEPEX oriente ses efforts et s’efforce à générer cette incandescence qui pourra enfin agréger l’ensemble des activités pour construire l’avantage concurrentiel escompté et élaborer une stratégie d’exportation cohérente et inclusive de tous les éléments produisant de la valeur à nos produits.

En cet état de cause, la recherche est la rampe de lancement de toute filière de production, aussi classique fût-elle, pour pouvoir suivre la cadence effrénée de l’innovation à l’échelle mondiale et les exigences draconiennes des donneurs d’ordre et importateurs internationaux.

Cela va de la survie des produits et de leur degré de compétitivité dans un environnement éminemment concurrentiel et en perpétuelle évolution.

le-cepex-soutient-la-recherche-dans-le-textile-challengestnLe secteur du textile ne déroge pas à cette règle coercitive et subi à son tour les injonctions d’une demande, de plus en plus exigeante, non seulement en matière d’éthique de production (respect de l’environnement, RSE…) mais aussi dans la recherche de nouvelles matières et procédés plus innovants et efficaces.

Il est devenu indispensable d’adjoindre l’innovation au processus de mise en valeur des produits textile à l’international et de la considérer comme un levier de choix pour préserver la notoriété d’un secteur qui traverse une zone de turbulences on ne peut plus périlleuse.

Pour ce faire, le CEPEX a misé sur le rapprochement avec l’université, fief des laboratoires de recherche, pour mettre en application cette orientation stratégique à travers une action pilote en faveur de la filière textile et habillement.

Cette action tripartite, qui réuni, en plus du CEPEX, le Laboratoire de Génie Textile de l’université de Monastir (LGTex) et l’Association Tunisienne des Chercheurs en Textile (ATCTex) se traduit par l’appui et le soutien du Centre au 7ème Congrès International de la Recherche Appliquée en Textile, CIRAT-7, qui se tiendra du 9 au 12 Novembre 2016 à Hammamet en sa qualité de partenaire Gold de cet événement.

Mise en application sous forme d’une convention signée, hier, à la Maison de l’Exportateur entre le CEPEX, en la personne de Mme. Aziza Htira son Président-directeur général et M. Soufiene Dhouib, représentant de l’ATCTex, cette coopération ambitionne de s’étendre au-delà de l’événement en question et de baliser le chemin d’un partenariat durable qui prend en considération les impératifs de la concurrence internationale.

Le CIRAT-7 est un congrès international qui réunira, cette année, environ 15 pays qui traiteront, en l’espace de 4 jours, des dernières avancées de la recherche académique et industrielle et les technologies innovantes du secteur textile et les mettront en discussion.

De plus, cette édition sera dédiée au transfert technologique dans le domaine du textile à travers des conférences sur les mécanismes de financement nationaux et internationaux de la recherche industrielle, des ateliers de travail sur la synergie d’alliance formation, recherche, industrie et structures d’appui, des rencontres R to B (Research to Business), un défilé de mode, une séance « Elevator pitch et trois concours destinés aux jeunes étudiants et diplômés en textiles pour des projets innovants

LAISSER UNE RÉPONSE