Le projet du port en eaux profondes à Enfidha figure dans le plan quinquennal de développement 2016-2020

Le projet du port en eaux profondes à Enfidha figure dans le plan quinquennal de développement 2016-2020 et les mesures de sa concrétisation seront accélérées, a déclaré le ministre du transport Anis Ghedira.

port-eaux-profondes-enfidhaIl a ajouté, dans une déclaration, au correspondant de l’Agence TAP, en marge de sa visite vendredi à Enfidha, que ce projet dont le coût s’élève à plus de 2000 Millions de Dinars (MD) aura des impacts économiques positifs sur les zones du Centre et du Sahel ainsi que les gouvernorats avoisinants, soulignant que ce projet permettra d’employer 20 mille personnes dans une première étape.

Ghedira a fait savoir que son département a actualisé les études et le coût du projet qui date de 2008, soulignant que ce port sera réalisé selon de nouvelles normes pour permettre au pays de se positionner en tant que site et destination commerciale maritime et faire face à la concurrence de 13 ports en eaux profondes installés en Méditerranée.
Et de préciser que la réalisation de la nouvelle zone logistique près du port sur une superficie de 2000 hectares ouvrira des perspectives pour la création de zones industrielles et de zones de libre-échange favorisant la création d’emplois.

A rappeler qu’une séance de travail, tenue au début du mois d’octobre, a permis de décider la création d’une commission dans le gouvernorat de Sousse qui se chargera du suivi et de la réalisation des deux projets.

LAISSER UNE RÉPONSE