Le Qatar accorde à la Tunisie un milliard 250 millions de dollars

L’Emir du Qatar Tamim Ben Hamad Al Thani a annoncé que son pays accordera à la Tunisie un milliard 250 millions de dollars (2750 millions de dinars /MD/) pour renforcer son économie et son processus de développement.

Intervenant, mardi, à l’ouverture des travaux de la conférence internationale d’appui au développement économique, social et durable de la Tunisie « Tunisia 2020 » (29 et 30 novembre 2016), Al Thani a rappelé que l’appui qatari ne cesse de progresser, exprimant l’engagement de son pays envers la Tunisie afin qu’elle puisse poursuivre l’avancée de son processus de développement.

le-qatar-accorde-a-la-tunisie-un-milliard-250-millions-de-dollars-challengestnNous aspirons à consolider davantage la coopération et les relations de partenariat entre les deux pays dans les différents secteurs, a indiqué l’Emir du Qatar.

Et d’ajouter que l’objectif de la conférence « Tunisia 2020 » est de soutenir la Tunisie dans cette conjoncture critique et face aux défis économiques et politiques importants au double plan régional et international, lesquels renforcent davantage l’importance de la tenue d’une telle manifestation.

Il a, par ailleurs, indiqué que cette conférence constitue un exemple de ce que doit faire la communauté internationale en matière d’appui aux expériences prometteuses, au lieu de se mobiliser fortement pour des concertationa après la survenue de catastrophes.

« Le meilleur et le moyen le plus sûr de lutte contre l’extrémisme et la violence, c’est la prévention, a souligné l’Emir du Qatar, précisant que la guerre contre le terrorisme est une nécessité majeure.

L’Emir a poursuivi, dans le même cadre, que la participation internationale élargie à cette conférence reflète la position de la Tunisie et le respect dont elle jouit dans la région et dans le monde, ainsi que l’intérêt accordé à son expérience prometteuse et la volonté de la soutenir et de l’aider à faire face aux défis économiques qui peuvent être décisifs pour l’avenir de la jeune expérience démocratique.

La réussite des programmes de développement en Tunisie, précise encore l’Emir du Qatar est en elle-même un objectif visant à améliorer les conditions de vie des tunisiens et à réussir l’expérience de la bonne gouvernance et l’organisation de la vie politique dans le cadre du pluralisme.

Il estime que le développement est une opportunité qui permettra de créer des emplois pour les jeunes afin de résoudre le problème du chômage et de prémunie la jeunesse contre le désespoir et l’extrémisme.

La Tunisie, a-t-il conclu, est un pays qui veut se construire en se basant sur le pluralisme, la dignité et la liberté.

LAISSER UNE RÉPONSE