Tunisie : Une croissance de 1,2 % du PIB (9 mois 2016)

Une croissance de 1,2 % du PIB a été enregistrée au cours des neuf premiers mois 2016 par rapport à la même période de 2015. Le Produit Intérieur Brut en volume a enregistré au troisième trimestre 2016, une croissance de 1,3 % par rapport au même trimestre de l’année 2015, et une progression de 0,2% par rapport au deuxième trimestre de 2016, selon les résultats préliminaires des comptes nationaux trimestriels, publiés, mardi, par l’Institut national de la statistique (INS).

Hausse de la valeur ajoutée dans les industries manufacturières
Selon la même source, la valeur ajoutée dans les industries manufacturières a affiché une progression de 1,2% durant le troisième trimestre de 2016, grâce notamment à la progression de l’activité des secteurs des industries agricoles (2,1%), des industries chimiques (1,6%) et des industries mécaniques et électriques (2,1%). En revanche, la valeur ajoutée dans les industries des matériaux de construction, céramique et verre a enregistré une baisse de – 6%.

Evolution négative dans les industries non manufacturières
La valeur ajoutée dans les industries non-manufacturières s’est rétractée de – 5,6% durant le troisième trimestre de 2016 par rapport à la même période de 2015. Cette baisse s’explique par la régression continue de l’extraction du pétrole et du gaz naturel de – 8,7%, et par la baisse de production du secteur minier de -20,7%. 0,7 million de tonnes ont été produits, durant le troisième trimestre de 2016, contre 1,1 million/tonnes durant la même période de l’année 2015.

Une croissance de 3,7% dans les services commerçants
La valeur ajoutée du secteur des services a augmenté de 3,7% durant le troisième trimestre de 2016 par rapport à la même période de 2015. Cette croissance est expliquée par l’augmentation de la valeur ajoutée de tous les secteurs, tels que les services du transport qui a progressé de 3,7%, les services d’hôtellerie et restauration qui a enregistré un saut qualitatif de 11,6%, durant le troisième trimestre de 2016, suite à l’augmentation du nombre des nuitées passées de 72%. Une progression positive a été aussi enregistrée dans les secteurs des services des télécommunications et celui des services financiers, respectivement de 5,9% et de 4,1%.
Pour sa part, le secteur des services non marchands (services fournis principalement par les administrations publiques) a poursuit la croissance positive de sa valeur ajoutée de 2,9 %.

Régression des activités agricoles et de la pêche
La valeur ajoutée de l’agriculture et la pêche s’est repliée de 3,7% au cours du troisième trimestre de 2016 comparé à la même période de 2015, confirmant la tendance baissière de ce secteur depuis le début de l’année.

LAISSER UNE RÉPONSE