Une délégation hongroise de haut niveau participera à la prochaine conférence internationale sur l’investissement, selon le vice-premier ministre hongrois

Une délégation hongroise de haut niveau participera à la prochaine conférence internationale sur l’investissement prévue fin novembre à Tunis, a annoncé, jeudi, le vice-premier ministre hongrois, Zsolt Semjén.

Recevant, à Budapest, le ministre des Affaires étrangères, Khemaïes Jhinaoui, Semjén a, également, réaffirmé l’engagement de la Hongrie à appuyer le tourisme tunisien et à promouvoir la Tunisie comme destination de prédilection pour les Hongrois.

Une délégation hongroise de haut niveau participera à la prochaine conférence internationale sur l'investissement
Une délégation hongroise de haut niveau participera à la prochaine conférence internationale sur l’investissement

Tout en saluant les réussites réalisées par la Tunisie en matière de transition démocratique, le vice-premier ministre hongrois a réaffirmé le soutien absolu de son gouvernement à la Tunisie et son engagement à l’appuyer au double plan bilatéral et européen et à consolider les relations de coopération et de partenariat dans tous les domaines.

Au cours de sa visite de deux jours (2 et 3 novembre) en Hongrie, le chef de la diplomatie tunisienne a eu une série d’entretiens avec nombre de responsables hongrois.

Ces entretiens ont porté principalement sur l’évolution des relations tuniso-hongroises ainsi que sur les moyens de les développer dans tous les domaines.

A cette occasion, Jhinaoui a formé le souhait de voir la Hongrie accompagner l’effort de développement économique en Tunisie, à travers le drainage des investissements extérieurs et la participation active à la prochaine conférence internationale sur l’investissement.

Par ailleurs, Khemaïes Jhinaoui a eu un entretien avec le ministre hongrois de l’agriculture, Sandor Fazekas.

Au cours de cette rencontre, le responsable hongrois a exprimé la disposition de son pays à mettre son expérience au service de la Tunisie, particulièrement en matière de sylviculture (développement des forêts et des pâturages), de gestion des ressources hydrauliques, de protection de l’environnement et de recyclage des déchets.

Cette rencontre a abouti à un accord sur l’intensification des échanges de visites et d’expertises, du développement de la recherche dans les domaines des semences, des plants, de lutte contre la sécheresse et de l’aquaculture.

En vertu de cet arrangement, la Tunisie écoule ses produits agricoles et agroalimentaires à haute valeur ajoutée sur le marché hongrois.

TAP

LAISSER UNE RÉPONSE