Youssef Chahed donne le premier coup de pioche du méga-projet du Port financier de Tunis

Le chef du gouvernement, Youssef Chahed a donné, ce dimanche dans la délégation de Kalaât El-Andalous du gouvernorat de l’Ariana, le premier coup de pioche du mégaprojet du « Port financier de Tunis ».

« Le lancement des travaux de réalisation de ce méga-projet deux jours avant le démarrage de la conférence internationale sur l’investissement « Tunisie 2020 » est porteur d’un message clair aux investisseurs étrangers », a déclaré Youssef Chahed dans une allocution prononcée à cette occasion.

« Grâce à cet événement important, la Tunisie veut se repositionner sur l’échiquier mondial de l’investissement », a-t-il indiqué, réaffirmant l’engagement du gouvernement à appuyer les investisseurs tunisiens et étrangers, à travers l’assouplissement des procédures administratives et l’aplanissement de toutes les entraves.

Selon le directeur général du projet du port financier de Tunis, Hichem Errayes, « ce méga-projet sera fin prêt d’ici huit ans ».

« Les chantiers lancés prévoient la réalisation des deux premières étapes du projet moyennant une première enveloppe d’une valeur de 350 millions de dinars », a-t-il indiqué.

Réalisé en quatre étapes, ce mégaprojet dont le coût de réalisation s’élève à 6,5 milliards de dinars, couvrira une superficie de 523 hectares à El-Hsayène situé à mi-chemin entre Raoued et Kalaât El-Andalous, a expliqué Errayes.

Les étapes de ce projet se dérouleront comme suit :

  • Première étape : Aménagement et lotissement d’une superficie de 220 hectares dont 1,462 million m2 couverts dédiés aux espaces financiers, commerciaux, résidentiels, médicaux et distractifs.
  • Deuxième étape : Aménagement et lotissement d’une superficie de 122 hectares dont 1,750 million m2 couverts dédiés aux espaces résidentiels et hospitaliers ainsi qu’à la marina et autres services aménagés.
  • Troisième étape : Aménagement et lotissement d’une superficie de 121 hectares dont 1,550 million m2 couverts dédiés aux espaces de commerce, d’habitat et de services.
  • Quatrième étape : Aménagement et lotissement d’une superficie de 60 hectares dont 693 milles m2 couverts dédiés aux villas haut standing, aux commerces et aux services.

Le Port abritera un grand nombre de marques et d’enseignes leaders dans les secteurs des finances, d’investissement et des services, répartis en quatre regroupements :

  • Regroupement des services bancaires, d’investissement et de conseil. - Centre de sociétés commerciales. - Centre d’assurance, de réassurance et d’assurance islamique. - Centre de change international.

Le Port Financier de Tunis sera une cité intégrée abritant une université de finances, un méga-complexe commercial, des hôtels catégorie cinq étoiles, un port de plaisance de 30 hectares pouvant accueillir plus que 850 yachts et un terrain de golf de 82 hectares (à 18 trous) autorisant des compétitions internationales.

En plus des finances et du commerce, le Port Financier de Tunis comprendra une université privée, une clinique privée elle aussi, divers espaces, des habitations individuelles et d’autres groupées et une tour polyvalente de 35 étages.

Financé par le groupe GFH, une banque d’investissement bahreïnie et piloté par Tunis Bay Project Company, le port sera le premier centre bancaire et financier off-shore intégré non seulement en Tunisie mais en Afrique du Nord, selon un communiqué de presse distribué à cette occasion.

LAISSER UNE RÉPONSE