Youssef Chahed : Le projet de la loi de finances 2017 consacre la justice fiscale et incite à la création d’emplois 

Le projet de la loi de finances (LF) 2017 » consacre le principe de la justice fiscale et incite à la création d’emplois « , affirme la présidence du gouvernement dans un document publié lundi.

Le document précise que » le budget 2017 est un budget expansionniste » d’autant plus que son volume a évolué de 12% par rapport à 2016 pour atteindre 32580 millions de dinars (MD) en 2017 contre 29150 MD en 2016.

Selon le même document, les dépenses de développement devront réaliser un saut qualitatif (de 5295 MD en 2016 à 5800 MD en 2017).

La révision du taux d’imposition permettra à tous les salariés des secteurs public et privé ainsi que ceux dont le salaire mensuel est en dessous de 1400 dinars, de bénéficier d’une hausse du salaire net, ce qui accroîtra la consommation et concrétisera le principe de justice fiscale. Une ligne de financement de 250 MD, sera créée pour encourager la création de petits projets et soutenir l’initiative privée. Une ligne de financement de 250 MD sera mobilisée dans le cadre du programme du premier logement afin de couvrir les ressources de l’autofinancement lors de l’acquisition du premier logement au profit de la classe moyenne.

La loi prévoit en outre la création de 25000 emplois dans le cadre du » contrat de la dignité » en vertu duquel l’Etat prendra en charge une partie du salaire de chaque emploi créé, ce qui est à même de garantir un salaire mensuel net de 600 dinars. A cet effet, une enveloppe de 130 MD a été mise en place dans le cadre du budget de 2017.

En dépit de ce budget expansionniste, la hausse des dépenses de développement et tous les programmes coûteux à caractère social qui ne manqueront pas de booster la croissance en maitrisant les équilibres généraux et de baisser le déficit qui passera de 5,7% en 2016 à 5,4% en 2017. Le taux d’endettement sera maintenu aux alentours de 63% (le même taux qu’en 2016).

LAISSER UNE RÉPONSE